ÉCONOMIE. Les agences de Charente-Maritime subissent de plein fouet la crise immobilière

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Reportage "Baisse des ventes - difficulté des agences immobilières " - Eugénie Meyer et Tiphaine Pfeiffer ©France télévisions

Depuis plusieurs mois, le chiffre d'affaires des agences immobilières connaît une baisse moyenne de 17% en France. La tendance est la même en Charente-Maritime, où de nombreux biens proposés à la vente ne trouvent plus preneurs, dans un territoire pourtant très touristique. Royan en est le parfait exemple.

Située au cœur de Royan, la maison de Claude Boetard a tout pour plaire. Pourtant, Sébastien Brunet, agent immobilier en charge de la vente, ne vient pas avec des bonnes nouvelles."Le marché immobilier, il est comme le temps : il est un peu maussade, en ce moment malheureusement." En vente depuis trois mois, le bien n'a toujours pas trouvé preneur. "Normalement, sur une maison comme ça, on aurait dû avoir quatre ou cinq acheteurs en même temps. Et là, on ne les a pas du tout. Résultat, la valeur du bien baisse."

Une baisse d'activité à nuancer

"Il va falloir que l'on réactualise le prix. Il faut compter entre 4 et 5 % de dévalorisation", annonce Sébastien Brunet à son client. Une concession que le propriétaire, qui souhaite se rapprocher de son fils, accepte à contrecœur. "Je crois que je n'ai pas le choix ou alors, je décide de ne pas partir, mais je n'ai pas envie de ça non plus", glisse Claude Boetard.

Cette situation, Sébastien Brunet la connaît bien. Dans son agence du centre-ville, une vingtaine de maisons similaires attendent toujours de trouver preneur. Sur les douze derniers mois, son chiffre d’affaires a baissé de 35 %. "C’est une station balnéaire très recherchée par les retraités. Et beaucoup de ces retraités habitent à Paris. Or, actuellement, Paris est en pleine crise immobilière, donc on est impactés aussi."

Une baisse d’activité que certains souhaitent quand même nuancer. Pour Mathieu Houbron, responsable d'agence, ce que certains considèrent comme une baisse du chiffre d'affaires serait selon lui un juste retour à la normale, après des années Covid anormalement fortes.

"Par rapport à l’année 2020, aujourd'hui je peux vous dire que 2023 se porte très bien, car 2020 était une excellente année. Et 2023 sera une bonne année par rapport à une vraie année de référence." Preuve à l'appui : son groupe immobilier ouvrira 40 nouvelles agences en 2024, dont une en Charente-Maritime. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité