Saintes : une centaine de vélos, 500 maillots, l'impressionnante collection de Jean-Luc Petit, un passionné du vélo

Jean-Luc Petit est un passionné et c'est bien connu, quand on aime, on ne compte pas ou plutôt dans ce cas, on ne compte plus. Il est à la tête d'une collection impressionnante d'une centaine de vélos de courses et encore plus de maillots ou de bidons. 

Dans sa collection, Jean-Luc Petit possède une centaine de vélos de course.
Dans sa collection, Jean-Luc Petit possède une centaine de vélos de course. © Sébastien Poirier/ France Télévisions
Dans une première vie, Jean-Luc Petit a été coureur cycliste de première catégorie. Sa passion du monde du vélo et de la compétition remonte à son enfance, celle de la collection aussi.

"C'est venu dès l'âge de 10 ans, j'achetais Le Miroir du Cyclisme et je les ai toujours gardés et puis j'ai acheté des souvenirs et voilà...j'entasse. Je n'ai jamais vendu mes vélos, je les gardais tous... et puis on se fait gagner par la passion et ça déborde. Maintenant, il y en a partout."

Jean-Luc Petit, collectionneur de vélos

Dans sa maison de Saintes, Jean-Luc Petit a rassemblé une centaine de vélos qu'il a tous remis en état de rouler. Certains appartenaient à des stars du cyclisme, d'autres à des coureurs plus anonymes mais pour le collectionneur, ils ont tous la même valeur, celle du cœur car si Jean-Luc Petit veut bien prêter ses vélos pour des expositions temporaires, il ne veut en aucun cas les mettre au musée ou les vendre. Il veut pouvoir les admirer à chaque fois qu'il le souhaite.

"J'aurais du mal à me séparer de mes pièces pour ouvrir un musée."


Des vélos, des bidons, des maillots par centaines

Le plus vieux vélo de sa collection date de 1891, d'autres ont fait le Tour de France ou ont des équipements de marque et tous racontent une histoire. 

La collection de vélos est déjà impressionnante mais la passion de Jean-Luc Petit ne s'arrête pas là. Il collectionne aussi les bidons dont les coureurs se servent pour se désaltérer, les revues, les cartes postales de coureurs et les maillots. Il en possède 500 et continue toujours à chercher la perle rare, celui qui lui manque.
Chez lui, à Saintes, Jean-Luc Petit possède 500 maillots de coureurs cyclistes.
Chez lui, à Saintes, Jean-Luc Petit possède 500 maillots de coureurs cyclistes. © Sébastien Poirier/ France Télévisions
Pour trouver ces trésors, Jean-Luc Petit est à l'affût de tout, son réseau dans le monde du cyclisme et des collectionneurs, ses contacts et son site internet, www.velocompetition.comhttp://www.velocompetition.com/

Jacques Bossis, son idole et son ami

Le vélo et la compétition cycliste occupe une grande part dans la vie de Jean-Luc Petit et parmi ses amis, on trouve d'anciens noms du cyclisme comme Jacques Bossis, originaire de Charente-Maritime et qui vient le voir en voisin. Jacques Bossis a participé à sept Tours de France et a même porté le maillot jaune pendant la 3ème étape du Tour en 1978.

"Je suis un ancien compétiteur et j'ai des copains glorieux. À l'époque quand j'avais 14 ans, Jacques Bossis, c'était mon idole. J'allais le voir pour récupérer un autographe et puis aujourd'hui c'est devenu mon ami.

Jean-Luc Petit

Pour les deux amis, la halte du Tour de France pendant trois jours en Charente-Maritime représente un moment à ne pas manquer. Ils sont ce mardi sur les routes du Tour pour l'étape entre les îles d'Oléron et de Ré
Charente-Maritime : Jean-Luc Petit, un collectionneur amoureux du vélo
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport