Saintes : deux anciens sociétaires du crédit agricole contestent en justice leur exclusion

© Francetv,
© Francetv,

Deux  anciens sociétaires du crédit agricole qui s’étaient opposés au transfert du siège régional de Saintes à Lagord avaient été exlus en 2014 de la caisse locale. Ils contestent aujourd'hui cette décision devant le tribunal de Saintes.

Par Valérie Prétot

Deux anciens sociétaires de la caisse locale de Saintes, Lucien Normandin et Richard Baron, contestent aujourd'hui devant la justice leur exclusion de la caisse locale du Crédit Agricole.

En 2014, les sociétaires qui s’étaient opposés au transfert du siège régional de Saintes à Lagord sont exlus par la direction du Crédit Agricole .

La banque leur reprochait de nuire à son image. 

L’association pour la reconquête du mutualisme (Aremut) née en réaction à l’annonce du départ du siège régional du Crédit agricole de Saintes a lancé ce matin un appel  à une mobilisation devant le palais de justice.
L'association qui a saisi la justice estime que:

Ce ne sont pas les deux sociétaires qui ont nui à la banque coopérative mais que c'est la banque qui a porté un énorme préjudice au territoire saintais


C'est en tous cas un procès qui pourrait faire date car en toile de fond, une question reste posée : la banque appartient-elle vraiment à ses clients ? 

De son côté, la défense du crédit agricole souligne qu'au regard des statuts de la banque, un sociétaire ne doit ni nuire à l'image de la banque ni gêner son fonctionnement. C'est d'ailleurs, selon  l'avocat du crédit agricole  ce qui aurait motivé l'exclusion des deux sociétaires. 
Des accusations infondées pour l'avocat des plaignants. Ce matin en tous cas, Richard et Lucien ont déroulé des banderoles devant le Tribunal de Grande Instance de Saintes pour afficher leur militantisme, un militantisme qui, estiment-ils, serait à l'origine de leur exclusion.

Le jugement a été mis en délibéré au 19 janvier.
Regardez ce reportage d'Eric Vallet, Marc Millet

Procès sociétaires exclus du crédit agricole
Intervenants : Richard Baron, sociétaire exclu du crédit agricole/ Claudy Valin, avocat des sociétaires exclus/ Magalie Rougier, avocate du crédit agricole


 



 


Sur le même sujet

Foie gras : pas de hausse des importations en 2017

Près de chez vous

Les + Lus