Assises de Saintes l'accusé condamné à 30 ans de réclusion

© Valérie Prétot Francetv
© Valérie Prétot Francetv

Jérémy Tiberghien a été reconnu coupable du meurtre et du viol de Catherine Gardère, il a été condamné à  30 ans de réclusion criminelle avec une peine de sûreté de 20 ans.

Par Sophie Goux

Jérémy Tiberghien a été reconnu coupable du viol et du meurtre de Catherine Gardère le 2 octobre 2014 à Échillais en Charente-Maritime, les jurés de la cour d'assises de Saintes l'ont condamné à 30 ans de réclusion criminnelle assortis d'une peine de sûreté de 20 ans et obligation de suivi socio-judiciaire pendant 5 ans.

Lors du réquisitoire, l'avocate générale avait utilisé des mots très fort pour le décrire : sadisme, perversité, psychopathie, ajoutant qu'il était une bombe à retardement et qu'il pourrait recommencer. Elle avait requis 30 ans de réclusion criminelle assortis d'une peine de sûreté de 20 ans.

 Pas de cironstances atténuantes pour les avocats des parties civiles, l'enfance marquée par la violence de l'accusé et  les regrets qu'il a exprimés à la fin de l'audience ne changent rien. 

Reportage de Marie-Ange Cristofari, Valérie Prétot et Marc Millet. Réactions des avocats et de la fille de la victime.

Verdict Assises Saintes
Clotilde Gardère, Fille de la victime / Me Charles-Emmanuel Andrault, Avocat de la partie civile / Me Jean Moulineau, Avocat de l'accusé

 

Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne