Saison touristique : plus de fréquentation en août qu’en juillet sur le littoral

Il y a encore pas mal d’incertitudes en ce début juillet par rapport à la fréquentation touristique en Charente-Maritime, même si l’on peut d’ores et déjà dresser quelques grandes lignes pour cette saison pas comme les autres.

Le camping est privilégié par un grand nombre de familles pour cet été 2020 en Charente-Maritime.
Le camping est privilégié par un grand nombre de familles pour cet été 2020 en Charente-Maritime. © Christian Bachelier - MaxPPP

Week-ends de juin salvateurs

Sur le littoral les week-ends du mois de juin ont sauvé les meubles selon les professionnels du tourisme.
"Dès que la limitation des 100 km s’est arrêtée la fréquentation est revenue", souligne Lionel Pacaud, le directeur du tourisme en pays Marennes-Oléron. "On pouvait s’attendre à pire. Tout le monde naviguait et navigue encore à vue mais en ce qui concerne le mois de juin nous avons vu une bonne fréquentation les week-ends et pas mal de réservation en semaine. En général se sont des familles qui réservent pour quelques jours sur la côte. Cela s’explique en partie car des salariés sont encore en télétravail, donc plus mobiles que d’habitude".
Claires servant à affiner les huîtres dans le bassin de de Marennes d'Oléron à Bourcefranc-le-Chapus (Charente-Maritime).
Claires servant à affiner les huîtres dans le bassin de de Marennes d'Oléron à Bourcefranc-le-Chapus (Charente-Maritime). © Amar et Isabelle Guillen - MaxPPP
 

Des commerçants pas mécontents

Il y a eu plus de monde que d’habitude au mois de juin.

Certains week-ends, il y avait tellement de monde dans les rues piétonnes que l’on se serait cru au mois d’août.

Une commerçante de St-Pierre-d'Oléron

Pour cette commerçante de Saint-Pierre-d’Oléron cette fréquentation a permis de sauver les meubles avec certains jours un chiffre d’affaire proche des plus grosses journées du mois d’août.

Les locations saisonnières affichent complet en août

Le mois d’août affiche complet, en revanche, juillet est en demi-teinte pour les maisons individuelles. "Nous travaillons beaucoup avec une clientèle étrangère notamment allemande et cette année c’est touristes ne viendront pas ou en moins grand nombre vu le contexte". Pour Christophe Gobin gérant d’une agence de location saisonnière sur l’île d’Oléron cette saison sera forcément particulière. "Début juillet s’annonce moyen. Les propriétaires de maisons de location n’ont pas pu venir à Pâques pour préparer leurs biens, et le font maintenant. Ça, c’est un premier problème. De plus, la clientèle allemande qui représente 30 à 40 % de nos réservations ne viendra pas cet été".
© Guillaume Bonnefont - MaxPPP

Tourisme de proximité

Cette année les Français resteront en France pour passer leurs vacances."Toutes nos réservations sont françaises. Ce qui va nous sauver cette année, c’est que les locations individuelles sont privilégiées. Les gens sont rassurés d’être entre eux, dans une maison. C’est ce qui se dégage et ce que nous disent nos clients".
Selon la Fédération Départementale de l'Hôtellerie de Plein Air, la Charente-Maritime est placée en 3e position dans le Top 10 des départements choisis pour les vacances 2020. Avec la proximité de l'océan, la richesse culturelle et patrimoniale, le camping propose pour les familles, la distance recherchée pour se protéger et le plaisir de se retrouver en famille, que ce soit dans son hébergement ou dans sa tente.
Ces prévisions sont donc favorables à l'échelle des Charentes. Le mot d'ordre est d'attirer les touristes. 79% des interrogés misent sur une communication rassurante, des facilités de réservation (36%) et des offres promotionnelles (10%).
La clientèle nationale et européenne sont les plus ciblées, au regard de l'ouverture des frontières européenne et du nombre de Français qui souhaite rester sur le territoire national cet été.

Juillet en demi-teinte

Sur le littoral la saison débute d’ordinaire vers le 20 juillet, mais cette année ce sera plus tard. "Il y a une explication principale à cela" commente Lionel Pacaud de l'office de tourisme de l'île d'Oléron et du bassin de Marennes.
"Les entreprises se deconfinent tout juste. Beaucoup de salariés reprennent leurs activités en ce mois de juillet. L’activité économique repars, et pour la grande majorité les vacances sont reportées au mois d’août".

VIDEO. Découvrez l'Ile d'Oléron, intime et sauvage - Emission Cap Sud-Ouest

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter