24 Heures Motos. "Les pilotes y ont cru quand même" : le charentais Gregg Black s'impose après une course indécise

Ce dimanche 21 avril 2024 est marqué, après une course très serrée, par la victoire de la Suzuki 12 du SERT. Et c'est le charentais Gregg Black qui a franchi en tête la ligne de ces 24 heures du Mans Motos avec son équipe du SERT, son troisième succès sur les quatre dernières éditions.

Gregg Black vient d'ajouter une nouvelle course à son palmarès. Ce dimanche 21 avril 2024, il a franchi en tête, sur la moto Suzuki #12, la ligne d'arrivée de la 47ᵉ édition des 24 heures du Mans Motos. Le Charentais remporte l'épreuve avec les autres membres de l'équipe Yoshimura SERT Motul : Étienne Masson et Dan Linfoot. 

La course avait pourtant mal commencé pour Gregg Black. Le pilote avait chuté pendant la troisième heure de course, ce samedi 20 avril, à cause d'un problème électrique. L'équipe redescend même à la 17e place du classement.

À LIRE : 24 heures du Mans moto : portrait du pilote charentais Gregg Black 

Victoire sur la première manche des championnats du monde d'endurance

Mais, après 857 tours, l'équipe de Yoshimura SERT Motul a profité de la chute de la moto de tête, la Yamaha #1 de YART-Yamaha, et s'est finalement imposée sur le circuit Bugatti, avec deux tours d'avance sur la deuxième moto du classement. Pour Gregg Black, c'est même la troisième victoire sur les quatre dernières éditions.

Quentin Ménard, coordinateur technique de l'équipe, est visiblement soulagé du résultat, après tous ces rebondissements : "C’est l’âme des courses de 24 heures. Il peut se passer tellement de choses, et tant qu’on n’a pas passé le drapeau à damiers, il faut être prêt à toutes les éventualités."

"C’est le résultat du travail de toute une équipe, il y a eu une chute oui, mais l’équipe mécanique a fait un bon boulot. Les pilotes y ont cru quand même, jusqu’au bout, et à y croire, le résultat est là", s'enthousiasme Dominique Méliand, ancien directeur du SERT. 

Gregg Black remporte également la première manche des championnats de France d'endurance. Peut-être un nouveau titre en vue pour le Franco-Britannique, après ses titres en 2020 et 2021.

Prochain rendez-vous de la compétition le 8 juin 2024, aux 8 heures SPA Motos.

Récit Lauryane Arzel avec Nathan Vildy.