• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Angoulême : le rugby-fauteuil, carambolage garanti

Coupe de France de Rugby Fauteuil : tous les coups sont permis
Un reportage de Bruno Pillet et Cécile Landais

Physiques, spectaculaires, les matchs de ruby-fauteuil sont ponctués de chocs violents. La coupe de France de cette discipline handisport se tenait du 25 au 27 mai à Angoulême. 

Par Hugo Lemonier

Des fauteuils roulants en alumium filent comme des balles sur le parquet et s'entre-choquent. Crissement de roue, carambolage... Ici, tous les coups sont permis. La coupe de France de rugby-fauteuil se tient à Angoulême. 

Devenu une discipline olympique en 2000, il ne cesse de gagner en notoriété. Le rugby-fauteuil réunit ce qu'il y a de plus nerveux dans les sports collectifs : un mélange de hockey, de football américain, de handball...  Il était à l'origine prisé par les hockeyeurs paralysés, addicts aux poussées l'adrénaline que procurent les sports de contacts. Désormais, le "murderball", comme on l'appelle parfois, fait fureur à chaque Jeux Olympiques.

Cinq équipes se faisaient face sur le parquet d'Angoulême, du 25 au 27 mai. Le stade Toulousain Handisport, tout juste sacré champion de France, remporte la mise face aux Parisiens.

 

Sur le même sujet

Pavillon Ocean

Les + Lus