Un avion de l'aéroclub d'Angoulême s'est écrasé sur le plateau du Larzac

Quatre personnes ont trouvé la mort dans le crash d'un avion immatriculé à l'aéroclub d'Angoulême. L'aéronef, un Piper PA 28-181 construit en 1988, avait décollé d'Angoulême. Il s'est écrasé vers 13 heures sur le plateau du Larzac (Aveyron).

L'avion, avec ses quatre occupants, s'est écrasé au sol sur la commune de Creissels (Aveyron) sur le plateau du Larzac.
L'avion, avec ses quatre occupants, s'est écrasé au sol sur la commune de Creissels (Aveyron) sur le plateau du Larzac. © Régis Dequeker - France Télévisions
Selon les informations de nos collègues de France 3 Occitanie, l'avion de tourisme, un Piper PA 28-181, s'est écrasé à quelques kilomètres au nord des pistes de l'aérodrome de Millau-Larzac ce dimanche aux alentours de 13 heures. L'avion avait décollé de l'aérodrome d'Angoulême plus tôt dans la journée, avant de transiter par Gaillac (Tarn).

Le crash s'est produit sur le plateau du Larzac, entre Millau et La Cavalerie, sur la commune de Creissels (voir notre carte ci-dessous).

Pour des raisons encore indéterminées, le pilote de l'avion en a perdu le contrôle. L'aéronef s'est embrasé en touchant le sol. Le pilote et ses trois passagers ont trouvé la mort dans cet accident. De fortes rafales de vent soufflaient sur le plateau du Larzac au moment du crash. Selon nos confrères du Midi Libre, le pilote aurait perdu le contrôle pour des raisons indéterminées, touchant le sol brutalement et s'embrasant.

Selon les autorités présentes sur les lieux, deux des victimes auraient été éjectées de l'avion au moment du crash. Les deux autres auraient péri carbonisées dans la carlingue de l'appareil.
Selon nos confrères de Sud Ouest et de La Charente Libre, il y avait à bord de l'avion deux Charentais, ainsi qu'un adolescent âgé de 15 ans domicilié à Chassors, près de Jarnac. Victor Louassier, élève du lycée Beaulieu à Cognac et passionné d'aviation, allait passer prochainement son brevet d’initiation aéronautique. Ce vol, en tant que passager, au-dessus du viaduc de Millau était un cadeau offert par le club. Les autres victimes sont donc un pilote, Laurent Sayettat, habitant de La Roche-sur-Yon (Vendée) âgé d'une cinquantaine d'années et son père Guy, 73 ans, originaire de Montbron (Charente), très impliqué dans la vie associative locale. La dernière victime, Loïc Conquer, sexagénaire, est un autre pilote du club installé en région parisienne.
Ces deux pilotes étaient "chevronnés", a indiqué le président de l'aéro-club, qui écarte toute panne matérielle, le club disposant d'un mécanicien salarié et chaque appareil étant vérifié avant toute sortie. 

L'enquête est confiée aux gendarmes spécialisés des transports aériens.
En fin d'après-midi, le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) pour la Sécurité de l'Aviation civile annonce dépêcher sur place une de ses équipes dès lundi matin.

J'ai entendu un grand bruit
- L'agricultrice qui a prévenu les secours

Plan de vol du F-GFGO

Le témoignage de l'agricultrice qui a prévenu les secours

Piper PA-28, aéroclub d'Angoulême

Piper PA-28 - Immatriculation : F-GFGO (aéroclub d'Angoulême)
Piper PA-28 - Immatriculation : F-GFGO (aéroclub d'Angoulême) © Aeroclub Agoulême
Détails sur le Piper PA-28
Le Piper PA-28 est un avion léger quadriplaces construit par Piper Aircraft (USA). Il est considéré comme un avion très fiable par les pilotes. Il possède un moteur de 180 chevaux. Ce qui lui assure une maniabilité et permet d'être très réactif en vol.
32.778 Piper PA-28 ont été construits, ce qui en fait le 4e avion le plus produit au monde.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aviation économie aéronautique accident faits divers