"Ce que j'apprends ici, c'est rassurant" : des ateliers pour prévenir les risques de chutes chez les personnes âgées

La Mutualité française organise toute l’année différents ateliers pour prévenir les risques de chutes chez les personnes âgées. À Châteauneuf-sur-Charente, en plus d’un ergothérapeute, un danseur professionnel anime ces ateliers pratiques.

Les chutes sont les premières causes de décès accidentels chez les personnes âgées. Environ 35 % des seniors de plus de 65 ans chutent chaque année en France. Pour lutter contre cela, la mutualité française organise toute l’année différents ateliers pour prévenir les risques de chutes chez les personnes âgées.

Pratiquer des gestes pour mieux connaître son corps

À Châteauneuf-sur-Charente, Pierre-Emmanuel Paute, danseur professionnel, anime des ateliers pratiques dans la maison de retraite. Pour Michelle, habitante de cette maison de retraite, ces exercices sont importants. "Si je suis là, c'est pour trouver des petites choses pour améliorer mon quotidien. Ce que j'apprends ici, ça reste rassurant."

Un avis partagé par Danielle Blanchard, qui réside, elle aussi, dans cette résidence pour seniors à Châteauneuf-sur-Charente. "Ces exercices m'aident à me mouvoir beaucoup plus facilement et savoir comment se relever. Je pratique du yoga et quelques fois, je me retrouve dans ces situations et j'ai du mal à me relever du tapis."

"Ces exercices permettent de solliciter le pied"

Pierre-Emmanuel Paute, danseur et chorégraphe professionnel, met à profit son art. La souplesse et la technique qu'il transmet à ces personnes âgées peuvent servir de remèdes pour limiter les chutes. "Le plus important après une chute, c'est de retrouver son calme, de respirer et de voir la situation ainsi que son environnement autour de soi", explique le danseur-chorégraphe. "On essaye de voir comment on peut dégager son corps, pour pouvoir prendre appui, en dégageant les mains, et prendre appui sur les pieds afin de trouver l'ascension pour se remettre bien."

"Cela leur permet d'avoir toujours un pied vivant : avec l'âge, on perd de la mobilité. Ces exercices, qui peuvent se faire au quotidien, permettent de solliciter le pied, qui soit toujours alerte. Cela permet d'avoir un meilleur équilibre et d'éviter moins de chutes", conclut Pierre-Emmanuel Paute, danseur et chorégraphe professionnel.

Financées par l’Agence régionale de santé et les différents départements où sont organisés ces ateliers, ces rencontres santé de la Mutualité française se déroulent dans toute la région Nouvelle-Aquitaine.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité