• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Charente : une filiale d'Airbus créé une école de formation de pilotes à l'aéroport d'Angoulême Brie Champniers

Jean Longobardi, président de l'Airbus flight academy, à l'aéroport d'Angoulême. / © Jérôme Deboeuf / France Poitou-Charentes
Jean Longobardi, président de l'Airbus flight academy, à l'aéroport d'Angoulême. / © Jérôme Deboeuf / France Poitou-Charentes

Le président de l'Airbus Flight Academy (ex CATS), une filiale d'Airbus a annoncé la création d'une école de formation de pilotes de ligne sur le site de l'aéroport d'Angoulême Brie Champniers ce vendredi 8 février. 

Par AR avec Jérôme Deboeuf

Le site de l'aéroport d'Angoulême Brie Champniers accueillera une école de formation de pilotes de lignes et de pilotes militaires dès le printemps 2019. C'est Jean Longobardi, le président de Airbus Flight Compagny, anciennement CATS, qui s'est rendu à Angoulême pour l'annoncer ce vendredi 8 février. 

22 mois de formation post-bac 


"Notre centre de formation sera ouvert aux jeunes qui veulent devenir pilotes, aussi bien pilotes de ligne qu'éventuellement pilotes militaires" explique Jean Longobardi, qui ajoute que les pilotes d'armées étrangères pourraient être également formés dans cette école. 

"C'est une formation réglementée par l'Union européenne, agréée, qui dure 18 mois pour notre partie, plus quatre mois dans les centres de formation airbus. Cela amène un élève sorti du baccalauréat jusqu'au niveau d'entrée dans une compagnie aérienne", ajoute-t-il. 
 
Charente : une filiale d'Airbus créé une école de formation de pilotes à l'aéroport d'Angoulême
Le site de l'aéroport d'Angoulême Brie Champniers accueillera une école de formation de pilotes de lignes et de pilotes militaires dès le printemps 2019. C'est Jean Longobardi, le président de Airbus Flight Compagny, anciennement CATS, qui s'est rendu à Angoulême pour l'annoncer ce vendredi 8 février. Equipe : DEBOEUF Jérôme, GUINOT Christophe, MAUDUIT Patrick

 

Comment intégrer cette formation ? 


Concrètement, comment intégrer cette formation ? "Les étudiants sont sélectionnés, le premier filtre est une sélection sur internet, puis ils sont convoqués à Angoulême, pour y passer des tests pendant deux demi-journées".

Ensuite, "s'ils réussissent ces tests, notamment sur simulateur, ils commencent la formation, et font 18 heures de vol pour faire un pronostic". 

Mais ce n'est qu'une fois ce pronostic jugé favorable que les futurs pilotes "enchaînent sur 8 mois de cours au sol, pour passer la partie théorique de l'ATPL, c'est-à-dire la licence de pilote de ligne, puis 140 heures de vol et 40 heures de simulateur chez nous avant de partir dans un centre de formation Airbus" détaille Jean Longobardi. 
 

Répondre à la pénurie de pilotes 


Etant donné la croissance du trafic aérien et le vieillissement des pilotes en activité, les compagnies ont du mal à recruter leurs pilotes, et cela va s'aggraver dans les années à venir. 

"Les simulations les plus pessimistes établissent que dans le monde, dans les 20 prochaines années, il faudra former 540 000 pilotes, ce qui est considérable. Aujourd'hui, les capacités de formation sont insuffisantes" précise le président de l'Airbus Flight Compagny. 

À terme, d'ici trois à quatre ans, l'objectif sera de former 200 pilotes par an, avec la création d'un véritable campus. Une annonce qui s'accompagne de nombreuses recrutements, dont ceux de 50 formateurs et de 60 mécaniciens. 

L'école sera équipée de 20 avions de type Cirrus dont l'avionique, c'est-à-dire l’ensemble des équipements électroniques, électriques et informatiques d'un appareil, est proche de celle des avions de ligne. 


Le reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot, Louis Claveau et Josiane Etienne :
L'école de pilotage d'Airbus s'installe à Angoulême
Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot, Louis Claveau et Josiane Etienne Intervenants : Jean Longobardi, , Pdt de Airbus flight academy, Didier Villat, Pdt du syndicat mixte des aéroports de la Charente et Jean-François Dauré, Président du Grand Angoulême



 

Sur le même sujet

Catherine Wallaert créatrice de tableaux en patchwork

Les + Lus

Les + Partagés