Charente : un nouveau départ de feu stoppé en bordure d'une forêt de pins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Massé .

Les pompiers ont déployé les grands moyens pour éteindre une reprise de feu à Bors-de-Baigne, dans le sud Charente, dans le même secteur que l'important incendie de Boisbreteau il y a deux jours.

"On a évité la catastrophe de peu", lâche Patrick Jolly, maire de Bors-de-Baigne, dans le sud de la Charente, ce vendredi matin, alors que les pompiers continuaient d'arroser la parcelle où le feu a pris sur sa commune en fin de journée, jeudi.

Depuis la veille et toute la nuit, les pompiers ont travaillé d'arrache pied pour éteindre le feu qui a brûlé près de 10 hectares d'une parcelle dont le bois venait d'être en partie exploitée.

"Les pins avaient été coupés et il ne restait que des feuillus", indique le maire.

Les pompiers ont été très réactifs. Ils ont déployé des moyens énormes. Des canadairs ont effectué plusieurs largages d'eau

Patrick Jolly, maire de Bors-de-Baigne (Charente)

La parcelle dévastée par les flammes se trouve néanmoins à proximité d'une plantation de pins. La crainte était que le feu l'atteigne.

"Les pompiers ont été très réactifs pour éviter que le feu ne se propage à cette parcelle, poursuit Patrick Jolly. Ils ont déployé des moyens énormes, hier. Des canadairs ont effectué plusieurs largages d'eau."

Du produit retardant a également été largué depuis les airs. 

Pour le maire, il est clair que si "on n'arrêtait pas tout de suite ce départ de feu, on allait direct à la catastrophe".

"Le feu a été arrêté hier soir, poursuit-il. Mais les pompiers sont encore sur le terrain pour éviter toute reprise de feu ce matin."

La parcelle en flammes jeudi soir se situe à proximité de la zone où un autre incendie, très important, s'était déclaré le 9 août sur la commune voisine de Boisbreteau, détruisant 150 hectares de forêt.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité