Découvrez le château de la Mercerie à Magnac-Lavalette-Villars, le petit Versailles charentais

Le château de la Mercerie, en Charente / © France 3 Poitou-Charentes
Le château de la Mercerie, en Charente / © France 3 Poitou-Charentes

Le château de la Mercerie, connu par certains sous le nom de "petit Versailles charentais", a rouvert aux visiteurs depuis le début du mois d’avril. Un édifice étonnant, entre Angoulême et Brantôme.

Par Coralie Roland

C'est l'un des plus beaux et discrets trésors de la Charente : le château de la Mercerie à Magnac-Lavalette-Villars a rouvert ses portes à la visite au début du mois d’avril. Avec une nouveauté de taille, un accès au belvédère qui permet une vue sur les alentours, la roseraie, les charpentes et la toiture.

A l'état de friche il n’y a pas si longtemps, il est devenu petit à petit un édifice impressionnant par ces pièces, ces œuvres et surtout la qualité de sa restauration.
Après trente années d’abandon, 7 années de travail et 600 bénévoles ont été nécessaires pour redonner vie à ce château, dont l'histoire singulière est intimement liée à celle des frères Raymond et Alphonse Réthoré et leur rêve un peu fou du début du XXe siècle (leur histoire).

Le lieu se visite tous les jours de la semaine sauf le samedi (informations pratiques disponibles sur le site du château). A ne pas manquer la collection, unique en France, d'azulejos, ces immenses tableaux bleus de faïenceries portugaises. 

Le reportage

Le château de la Mercerie, "petit Versailles charentais", a rouvert ses portes en Charente
► Un reportage de B. Pillet, C. Landais et C. Pougeas avec les interviews de Marc, un visiteur et de Didier Jobit, maire de Magnac-Lavalette-Villars

 

Sur le même sujet

Les + Lus