Les Fermiers Charentais créent une chaîne YouTube pour l'honneur de l'élevage

Sur le tournage de la série "pour l'honneur de l'élevage" - Les Fermiers Charentais / © Lucie Lucena - Les Fermiers Charentais
Sur le tournage de la série "pour l'honneur de l'élevage" - Les Fermiers Charentais / © Lucie Lucena - Les Fermiers Charentais

Quatre jeunes futurs experts en agriculture proposent une série de vidéos pour tordre le cou aux idées reçues à propos de l'élevage. Depuis une année, ils produisent des vidéos et tutos sur le machinisme agricole.

Par Lionel Gonzalez

Depuis près d'un an (janv. 2018), intitulée "Les Fermiers Charentais", cette chaine YouTube a vocation à montrer le quotidien d'exploitations agricoles et d'élevage. Au début se sont Antonin Ducouret et Maxence Ducouret (deux frères) qui lancent cette chaîne. Ces fanas de jeux vidéo passent aussi beaucoup de temps devant leur ordinateur, pour le jeu (IRL – Farming Simulator), donc, mais aussi dans le cadre des montages vidéo concernant le machinisme agricole. Les rejoindront, Lancelot Noiret et Fabien Hamard en février 2019.

C'est la vidéo intitulée "Matinée à la ferme 2019" qui déclenche leur envie de réaliser cette mini-série. Avec près de 360.000 visionnages et de très nombreux commentaires contre l'élevage français, ils décident de montrer le quotidien et la réalité des exploitations.
Capture d'écran du teasing "Pour l'honneur de l'élevage". / © Les Fermiers Charentais
Capture d'écran du teasing "Pour l'honneur de l'élevage". / © Les Fermiers Charentais
Ces trois jeunes de la promotion 2018-2020 du BTSA Génie des Équipements Agricoles (GDEA) du Lycée professionnel Agricole de La Faille (Saint-Yrieix-la-Perche) se sont donc lancés dans la production de vidéo représentant l'élevage. Lancelot, Antonin, Fabien y sont en deuxième année. Maxence (le frère d'Antonin) les accompagne lors de ces réalisations.
Dès ce mardi 31 décembre ils publient une série de reportages concernant la mise en valeur de l'élevage. Ils sont allés à la rencontre de huit agriculteurs et éleveurs de Charente et Haute-Vienne. Avec chacun d'eux, ils sont réalisé trois reportages. Le premier sera dédié à la présentation générale de l'exploitation et de son propriétaire, le second sera axé sur la spécificité de l'élevage. Le troisième volet présentera une journée type chez l'éleveur.

Voici le tout premier épisode d'une longue série

Pour ce premier numéro, l'équipe des Fermiers Charentais s'est rendue à la ferme des Courades (GAEC du Couradet). Elisabeth et Christina nous font découvrir leur exploitation d'élevage caprin. Ils sont installés sur la commune de Suris (16) depuis 1990.

Témoignages d'agriculteurs

Il faut que les agriculteurs maîtrisent de plus en plus ce qu'ils produisent, jusqu'au bout de la filière.

Si on veut continuer à avoir des agriculteurs dans notre si beau pays, il va falloir que la société évolue.

Toutes les décisions politiques prises aujourd'hui sont là pour nous faire crever.

Capture d'écran du teasing "Pour l'honneur de l'élevage". / © Les Fermiers Charentais
Capture d'écran du teasing "Pour l'honneur de l'élevage". / © Les Fermiers Charentais

Une chaîne YouTube pour améliorer l'image de l'élevage français

Pour commencer leur projet, ils sont contacté la FDSEA de Haute-Vienne et de Charente, les Jeunes Agriculteurs de la Vienne et la Coordination Rurale de la Haute-Vienne et de Charente. Dès le mois d'octobre 2019, ils nouent des premiers contacts avec les agriculteurs chez qui ils réaliseront leurs vidéos.

Les mois de novembre et décembre seront réservés aux tournages. La première publication sera à découvrir sur la chaîne "Les Fermier Charentais" (et ici), dès ce mardi 31 décembre à 18h.

Voir ici le teaser de cette série


 

Sur le même sujet

Les + Lus