Festival international de la BD d'Angoulême : le manga continue de prendre des parts de marché

Selon une étude révélée jeudi au Festival international de la BD d'Angoulême, un livre sur sept acheté en France est un manga. Plus largement, 2022 se révèle la deuxième meilleure année pour la BD en 20 ans.

Environ un livre sur sept acheté en France en 2022 a été un manga, selon une étude révélée par l'institut GfK jeudi. Cette tendance suit une croissance qui devrait se prolonger vu le jeune âge des lecteurs.

Le manga, 57 % des ventes de BD

Cet institut, qui fait référence pour les ventes de livres, a révélé à l'occasion du festival international de la BD (FIBD) à Angoulême que le manga représentait, en volume, 57 % du marché de la bande dessinée, qui elle-même pèse pour 25,2 % du marché du livre.

"Le manga atteint des sommets, alors qu'il avait déjà connu une année historique en 2021", a expliqué lors d'une conférence de presse une consultante de GfK, Casseline Rosello.

En dix ans, le volume du marché français du manga, deuxième au monde derrière le Japon, a été multiplié par quatre. Il a atteint 381 millions d'euros en valeur en 2022.

Un genre du manga, le shonen (à destination des garçons adolescents), représente à lui seul 43 % des ventes de BD en France.

Alors qu'aucun manga n'apparaissait parmi les 100 livres les plus vendus en 2019, ils ont été trois en 2020, 24 en 2021 et 28 en 2022.

Le Pass culture qui serait un Pass manga, c'est une idée reçue.

Rima Abdel Malak

Ministre de la Culture

>>> Retrouvez toute l'actualité du festival sur notre Page Spéciale Festival International de la BD d'Angoulême.

Ces titres très populaires, à l'image des 253 000 exemplaires en 2022 du premier tome de One Piece, sont généralement des débuts de série à bas prix, pour convaincre le lecteur de poursuivre plus loin. One Piece compte ainsi 103 tomes à ce jour en français.

Le rôle du Pass culture, subvention étatique aux collégiens, lycéens et étudiants pour acheter des produits culturels, est à relativiser.

"Le Pass culture qui serait un Pass manga, c'est une idée reçue", soulignait jeudi matin à Angoulême la ministre de la Culture Rima Abdul Malak.

Pour ce qui est des livres achetés grâce à ce pass, premier poste d'achat de ses détenteurs, le manga représente 43 % des ventes en volume, et 29 % en valeur.

GfK a noté l'élargissement de la clientèle des mangas

En 2022, "les lecteurs qui achetaient déjà du manga en ont acheté un peu moins. On a plus de croissance du côté de ceux qui n'en achetaient pas", a souligné Mme Rosello.

Le festival d'Angoulême accueille cette année plusieurs vedettes du manga comme Hajime Isayama (L'Attaque des titans), Ryoichi Ikegami, dessinateur entre autres de la série Crying Freeman, ou encore Junji Ito (Maniac par Junji Ito, anthologie macabre sur Netflix).

(avec AFP)

>>> Retrouvez toute l'actualité du festival sur notre Page Spéciale Festival International de la BD d'Angoulême.