Le film "Josep" d'Aurel, tourné à Angoulême, reçoit le prix du meilleur film d'animation européen

Le film d'animation "Josep", du dessinateur Aurel, vient d'être désigné meilleur film d'animation européen. Il a été entièrement fabriqué au studio Les films du poisson rouge à Angoulême.

Capture d'image du film "Josep" de Aurel
Capture d'image du film "Josep" de Aurel © Aurel / Les films d’ici Méditerranée, Les films du poisson rouge, Tchack, EJT, Lunanim BVBA, B-Water animation studio

Le festival des films européens s'est tenu en ligne depuis Berlin et a sacré le film "Josep", du dessinateur Aurel, meilleur film d'animation européen.

Ce film qui retrace l'exode des réfugiés Républicains espagnols au moment de la dictature a été entièrement fabriqué dans le studio Les films du poisson rouge à Angoulême.

Lors de la sortie du film en salle, à la fin du mois de septembre, l'une de nos équipes, Jérôme Deboeuf et Christophe Guinot avaient rencontré l'équipe des Films du Poisson Rouge.

Josep, le film d'animation tourné à Angoulême sacré meilleur film d'animation européen

Le film avait figuré dans la sélection officielle du Festival de Cannes.

Aurel tenait à faire ce film

Le réalisateur de Josep, Aurel (Aurélien Froment de son vrai nom) est lui aussi dessinateur.

Aurel, le réalisateur du film "Josep"
Aurel, le réalisateur du film "Josep" © Nicolas Vallauri - MaxPPP

Il a débuté le dessin à 20 ans, alors qu'il avait entamé des études de biochimie. Aujourd'hui on peut voir ses dessins dans Le Monde ou Le Canard Enchaîné. Il tenait à faire ce film comme un travail de mémoire pour ces hommes et ces femmes contraints de fuir une dictature et dont la vie qu'ils ont trouvée en France n'était pas celle qu'ils espéraient.

Josep, un dessinateur engagé

Le film retrace l'arrivée des  Républicains espagnols en France, fuyant la dictature de Franco en Espagne. On a appelé cet exode la Retirada. En février 1939, ils ont 500.000 à arriver en France. Ils sont alors parqués dans des camps de concentration, surveillés par des gendarmes. Parmi eux, Josep Bartolí. Il arrive au camp de Rivesaltes dans les Pyrénées Orientales. Ce sera le premier des sept camps dans lesquels il a été interné.

Capture d'image du film "Josep" de Aurel.
Capture d'image du film "Josep" de Aurel. © Aurel / Les films d’ici Méditerranée, Les films du poisson rouge, Tchack, EJT, Lunanim BVBA, B-Water animation studio

Josep Bartolí est un dessinateur, opposant farouche au régime du dictateur Franco. En Espagne, il militait au sein du syndicat des dessinateurs espagnols et dans le Parti Ouvrier d'Unification Marxiste, le POUM, interdit par la dictature en 1937. 

Après s'être échappé des camps de concentration en France à plusieurs reprises, il est arrêté par la Gestapo et envoyé en train à Dachau. Mais il réussit à sauter du train pendant le voyage. Il part alors au Mexique où il a notamment rencontré la grande peintre Frida Kahlo. Puis il  part s'installer aux États-Unis où il a fréquenté des peintres et des dessinateurs, comme Jason Pollock, Kline ou Mark Rothko. Il est mort à New York en 1995.

En octobre dernier, la famille de Josep Bartolí a fait don de 270 oeuvres du dessinateur au Mémorial du camp de Rivesaltes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture