VIDEO. Un loup gris identifié en Charente selon la préfecture, le premier depuis près d'un siècle

La présence d'un loup gris photographié, ce lundi à Gurat en Charente, est confirmé par la préfecture d'Angoulême.

Un canidé, probablement un loup a été vu ce lundi 20 janvier 2020 à Gurat, au lieu dit "Le puits".
Un canidé, probablement un loup a été vu ce lundi 20 janvier 2020 à Gurat, au lieu dit "Le puits". © Marina François
L'information a officiellement été confirmée ce mardi par un communiqué de la Préfecture de Charente, intitulé "Un loup identifié en Charente".

Un grand canidé a été pris en photo, trotant sur une parcelle de labour et sur la route, sur la commune de Gurat. La photographie et les détails de cette observaton ont été transmis à l’Office français de la biodiversité (OFB) qui a pu authentifer cette observation comme étant celle d’un loup gris.
- Préfecture de Charente

C'est Marina François qui a vu l'animal dans un champ ce lundi alors qu'elle venait de déposer son fils chez son assistante maternelle.
durée de la vidéo: 00 min 14
Loup gris - Gurat (Charente) ©France Télévisions
La maman de 28 ans conduisait alors sur une petite route, elle a pu prendre cette photo (ci-dessous) et réaliser une vidéo (ci-dessus).
Un canidé, probablement un loup a été vu ce lundi 20 janvier 2020 à Gurat, au lieu dit "Le puits".
Un canidé, probablement un loup a été vu ce lundi 20 janvier 2020 à Gurat, au lieu dit "Le puits". © Marina François
Toute observation suspecte de grand canidé ou tout constat d'attaque sur des animaux sauvages ou bétail domestique doit être rapidement signalée au service départemental de l'Office français de la biodiversité (OFB).

CARTE. C'est au lieu dit "Le Puit" à Gurat (16) qu'a été vu cet animal lundi 20 janvier 2020

La rencontre du loup en Charente est une première depuis plus d’un siècle

Depuis l'éradication du loup en France dans les années 30, et sa réapparition naturelle au début des années 1990, via l'Italie et les Alpes du Sud, c'est le premier signalement de loup en Charente.
En Nouvelle Aquitaine, sa présence est "occasionnelle" et "a été avérée en Dordogne en 2015, dans les Pyrénées-Atlantiques en 2018 et 2019, et récemment mi-novembre, dans le sud-ouest de la Charente-Maritme, rappelle l'OFB.

Ce type d'observation fortuite et isolée d'individus "n'a rien d'étonnant", et "relève d'un comportement courant" du loup, et saisonnier, selon Yann de Beaulieu, chargé de mission "grands prédateurs" à l'OFB Nouvelle-Aquitaine.

Automne et début d'hiver correspondent en effet à une phase de "dispersion" du loup, ou des individus sont contraints de quitter une meute "cantonnée" pour chercher un nouveau territoire. Ce type de déplacement "par bonds" est caractéristique de l'espèce, et "un individu peut parcourir jusqu'à 800 km en six mois", a précise M. de Beaulieu, sans pour autant être détecté en chemin, d'où ces apparitions en forme "d'éclipse, une observation puis plus rien pendant des mois".

Une population de 530 loups en France 

Selon l'Office national de la Chasse et de la Faune sauvage, la population de loups était estimée au sortir de l'hiver 2018-2019 à 530 adultes, contre 430 un an plus tôt, avec une concentration dans les Alpes, le Sud-Est et l'Est, mais un front de colonisation qui se déplace.
Le loup identifié à la limite de la Charente et de la Dordogne ©France 3 Périgords & France 3 Poitoiu Charentes
Le loup est un animal protégé
Le loup est une espèce menacée en Europe (moins de 10.000 individus). Aussi, Canis lupus est strictement protégé par la Directive Habitat et la Convention de Berne. Signataire de ces protocoles européens, la France s ‘est donc engagée à assurer sa protection intégrale.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup animaux nature