Cet article date de plus de 3 ans

Rondinaud : 55 salariés repris par le groupe Châteaubriant Investissement

Le tribunal de commerce d'Angoulême a choisi l'offre de reprise la plus avantageuse pour la préservation de l'emploi. Ce n'était pas le dossier souhaité par la famille fondatrice. 
Le projet retenu est donc celui porté par l'ancien ministre Renaud Dutreil. Il était déjà bien connu des milieux économique charentais, et du tribunal de commerce puisqu'il a repris avec succès la fontaine  Jolival.

Créer un pôle économique


Dans le domaine des articles chaussants, il a relancé récemment la manufacture Degorce, et vient tout juste d'acquérir un autre petit fabricant : Laubuge.

Sa stratégie est de reprendre Rondinaud et un 4 ème fabricant en difficulté pour les réunir sous un même pôle, avec comme leitmotiv : l'union fait la force.

Pour ce qui concerne l'usine historique de Rivières, Rondinaud va devoir se séparer de 11 salariés sur un total de 66.

►Plus d'informations dès que possible ici et dans nos prochaines éditions.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie social justice société