Témoignage. Attaque à l'acide : "Qu'est-ce qui les a poussé à commettre un acte gratuit, j'ai besoin de savoir"

Publié le
durée de la vidéo : 00h02mn12s
Ils veulent savoir qui et surtout pourquoi. Deux étudiants angoumoisins ont été agressés à l'acide en octobre 2022. Ils ont accepté de témoigner alors que la police lance un appel à témoins; reportage de Bruno Pillet et Guillaume Fautrat. ©France télévisions

Deux jeunes étudiants Angoumoisins témoignent. L'an dernier, un soir d'octobre, ils ont été brûlés avec de l'acide par le passager d'une voiture qui a pris la fuite. La police lance un appel à témoins.

Les plaies sont refermées, mais les traces laissées par l'acide sont bien visibles. Les deux jeunes étudiants angoumoisins portent les stigmates de leur agression. Dans la nuit du 24 au 25 octobre 2022, à l'approche d'un carrefour, ils sont interpellés par le passager d'un véhicule dont la fenêtre est baissée. Ils s'approchent pour savoir ce que l'homme leur veut "Le passager avait la fenêtre ouverte et il nous a jeté un produit en plein visage qu'il avait dans une petite bouteille blanche". La voiture redémarre et les deux jeunes, brûlés profondément, se jettent dans la Charente toute proche pour apaiser la douleur.

Moi, j'ai subi des greffes à la mandibule, à la main et sur tout l'abdomen. Je suis resté un mois à l'hôpital de Bordeaux et ensuite dans un centre spécialisé près de Bordeaux.

Un des étudiants agressé à l'acide

Même le panneau de feu porte encore les traces de l'agression

Un an après les faits, la police n'a pas de piste, c'est pourquoi elle lance un appel à témoins. Elle espère que ce témoignage réveillera des souvenirs chez d'autres victimes potentielles : "On espère que des gens qui ont été victimes de faits similaires et qui n'ont pas été atteints par les projections, ne sachant pas que c'était de l'acide, ils n'ont pas porté plainte" explique le directeur départemental de la sécurité publique, Jean-Luc Taltavull.

Si vous avez des informations, vous pouvez appeler la police judiciaire au 05 55 14 32 00.

Les deux victimes souhaitent voir aboutir cette enquête et avoir les réponses aux questions qui trottent dans leur tête.

Moi, je ressens de la colère. J'ai envie de savoir la raison pour laquelle ils ont fait ça. Qu'est-ce qui les a poussés à commettre un acte gratuit ? J'ai besoin de savoir

Un étudiant agressé à l'acide

Pour information, le véhicule était une Renault Kangoo blanche sans vitre à l'arrière avec une porte latérale pleine côté passager à l'arrière.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité