Visite présidentielle pour le festival de la bande dessinée d'Angoulême

Emmanuel Macron a visité l'exposition Pierre Christin à Angoulême / © France Télévisions
Emmanuel Macron a visité l'exposition Pierre Christin à Angoulême / © France Télévisions

Le président de la République, Emmanuel Macron et le ministre de la Culture, Franck Riester ont passé un moment au festival de la bande dessinée d'Angoulême. Mais l'opération séduction ne s'est pas passée comme prévu.

Par Sophie Goux

Celà n'était pas arrivé depuis François Mitterrand en 1985, un président de la République en exercice s'est rendu au festival de la bande dessinée d'Angoulême. Emmanuel Macron et le ministre de la Culture sont venus inaugurer le festival. Un déplacement qui ne s'est pas tout à fait déroulé comme prévu. Le ministre de la Culture, Franck Riester d'abord a été accueilli par des manifestants et des sifflets à son arrivée au FIBD.
Un accueil qui a entraîné une modification du programme du président, Emmanuel Macron a visité l'exposition Pierre Christin, mais n'a pas déambulé sous les bulles.

Un déjeûner pour rassurer des auteurs inquiets

Le chef de l'État avait auparavant déjeûné avec les auteurs de bande dessinée et avait écouté leurs doléances. Ils se plaignent en effet de la précarisation grandissante de leur profession. 53% des auteurs vivent avec moins que le SMIC chaque mois, et un sur trois est en dessous du seuil de pauvreté. Les auteurs envisagent d'ailleurs de faire la grève des dédicaces demain pour attirer l'attention sur leurs difficultés. Le ministre de la Culture devrait faire des annonces en faveur des auteurs de bande dessinée dans le courant du mois de février, elles concerneront la rémunération, la protection sociale et la retraite.

À Angoulême, les auteurs de BD parlent de leur précarité

Reportage : Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Maud Coudrin.
Le président de la République a également fait l'objet d'une photo qui n'est pas passée inaperçue. Aux côtés du dessinateur Jul qui s'est indigné auprès du président de la recrudescence des violences policières, il présente à l'objectif des appareils photo un T-shirt dénonçant l'usage des LBD. les policiers avaient tenté de lui interdire l'accès avec ce T-Shirt, mais le dessinateur a fortement insisté et a réussi à passer. 
Jul avec le président de la République Emmanuel Macron - 30/01/2020 / © JUL - reproduction France Télévisions
Jul avec le président de la République Emmanuel Macron - 30/01/2020 / © JUL - reproduction France Télévisions

Sur le même sujet

Les + Lus