Et si la consigne des bouteilles de verre revenait, et était une solution à la crise de matière première ?

Publié le
Écrit par Lionel Gonzalez avec Bruno Pillet
durée de la vidéo : 02min 06
{} ©France télévisions

Et si les bouteilles en verre étaient lavées pour être réutilisées, et non jetées dans les bacs spécifiques. C'est ce que propose l'entreprise charentaise Eco in Pack qui travaille avec un réseau de commerçants pour récupérer les contenants.

Depuis maintenant une année, l'entreprise charentaise Eco in Pack, spécialisée dans l’impact environnemental à destination de la filière vins et spiritueux, récupère des bouteilles en verre, les nettoies et les revend aux professionnels.

60.000 bouteilles traitées par mois

Même si les quantités sont encore minimes, cette initiative permet de pallier le manque de bouteilles dans la filière, et propose un recyclage du verre qui ne passe pas des méthodes industrielles couteuses en énergie. 

Souvenez-vous, il y a quelques années, on déposait nos bouteilles vides à la "consigne". Un peu tombée en désuétude, cette pratique renait en Charente. Les bouteilles de verres usagées sont récupérées plusieurs fois par semaine dans des restaurants ou chez des commerçants. Ce système de recyclage évite l’étape de refabrication des bouteilles. La société charentaise Eco in Pack collecte, trie, lave et redistribue ces contenants pour une nouvelle vie.

C'est à l’ESAT de l’Arche A Cognac (établissement d’aide par le travail) que les bouteilles finissent leur cure de jouvence.

Les bouteilles sales à laver vont passer dans un bain avec un produit de nettoyage. Elles vont ensuite être rincées à plusieurs reprises puis séchées. Elles seront conditionnées en palettes afin d'être remises en circuit.

Pierre-Olivier Bouvry, co-fondateur « Eco In Pack »

Ces bouteilles seront ensuite vendues à des viticulteurs qui subissaient le manque de matière première. C’est le cas de Sophie Bard Blanchard qui participe à ce recyclage en disposant un casier dans son domaine.

Réutiliser des bouteilles en verre ça permet d'économiser 76% d'énergie, d'utiliser 33% d'eau en moins qu'une bouteille neuve. Et à la fin c'est 79% d'émission de gaz à effet de serre en moins, par rapport à une bouteille à usage unique.

Martin Calmettes, co-fondateur « Eco In Pack »

Plus on communiquera auprès de nos clients afin qu'ils nous ramènent leurs bouteilles vides, plus cela fera des bouteilles nettoyées, et plus on pourra racheter des bouteilles. C'est ensuite un cercle vertueux.

Sophie Brard-Blanchard, viticultrice-distillatrice, domaine Brard – Blanchard

La société Eco In Pack redonne une nouvelle vie à près de 500.000 bouteilles par an.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité