PORTRAIT. "La réussite, c’est le travail". Mahdi Rezai, le parcours de réussite d'un coiffeur en apprentissage

durée de la vidéo : 00h02mn05s
Mahdi Rezai est apprenti coiffeur. Il a été récompensé nationalement l'an dernier et poursuit aujourd'hui sa formation en Charente. ©France télévisions

C'est la semaine de l'apprentissage dans l'artisanat, une formation en alternance qui offre des débouchés dans de nombreux secteurs. Mahdi Rezai a choisi la coiffure, il a été récompensé nationalement l'an dernier et poursuit aujourd'hui sa formation en Charente.

Mahdi Rezai est un jeune apprenti coiffeur au parcours atypique, mais au talent déjà reconnu. Originaire d'Afghanistan, Mahdi a grandi en Iran, où son statut de réfugié lui interdisait de travailler. À 15 ans, il se décide à venir en France.

Ça fait plaisir quand on a quelqu’un d’aussi passionné.

Christelle Aupy

Gérante d'un salon de coiffure à Gond-Pontouvre

Mahdi entame alors un stage de coiffure dans un salon de Gond-Pontouvre, en Charente, chez Christelle Aupy. Il est aujourd’hui son apprenti et la gérante du salon ne tarit pas d’éloges à son sujet : « Il a toujours écouté les conseils qu’on lui a donnés et qu’il a appliqués aussitôt, donc c’est pour ça qu’avec Mahdi, c'est passé tout seul. Ça fait plaisir quand on a quelqu’un d’aussi passionné. »

Et ses techniques sont déjà reconnues par la profession. L’été dernier, Mahdi Rezai a été nommé meilleur apprenti de France dans la catégorie coupe femme. Un élément de motivation supplémentaire pour lui : « Quand on fait le concours, j’aime beaucoup le stress, c’est un bon stress, et surtout quand on réussit à avoir des médailles, ça motive. Ça aide à apprendre encore plus, des techniques, des idées. »

Le jeune homme continue à apprendre et sa formatrice Karine Paillé salue son talent : « C’est un warrior pour moi, c'est-à-dire que Mahdi est très concentré dans ce qu’il fait. C’est quelqu’un qui s’est investi énormément dans le travail. Moi, j'ai envie de dire, il n’y a pas de secret, la réussite, c’est le travail. »

Mahdi est très concentré dans ce qu’il fait. C’est quelqu’un qui s’est investi énormément dans le travail.

Karine Paillé

Formatrice en coiffure

Et le parcours gagnant de Mahdi n’est pas isolé si l’on en croit les statistiques du Ministère du Travail : le nombre de contrats d’apprentissage est passé en huit ans de 267 000 à plus de 800 000.

Toujours selon le Ministère du Travail, en 2022, on comptait 65 700 contrats d’apprentissage dans le secteur privé en Nouvelle-Aquitaine, un chiffre en augmentation.

Ces formations en alternance aux nombreux débouchés semblent séduire de plus en plus aussi bien les jeunes que les entrepreneurs.

Quant à Mahdi Rezai, il a encore plein de projets pour sa vie professionnelle. Il souhaite maintenant préparer les Olympiades de la coiffure et ainsi, pourquoi pas ? Rejoindre l’équipe de France.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité