Gilets jaunes en Charente : des blocages sur la RN10 à Angoulême et à l'entrée de Cognac ce lundi

Comme partout en France, le mouvement des Gilets jaunes se poursuit en Charente avec deux principaux points de blocage sur la Nationale 10 à hauteur d'Angoulême et au principal rond-point d'entrée de ville à Cognac. 

A Angoulême, un important embouteillage s'est mis en place à hauteur d'Angoulême sur la RN10. Le trafic est par endroits complètement bloqué pour les camions mais aussi pour les voitures. Les Gilets jaunes sont présents depuis hier soir. Des centaines de camions sont actuellement bloqués sur la RN10 au niveau d'Angoulême. 

Ce lundi matin, les manifestants ne laissent plus passer un seul véhicule, hormis les véhicules d'urgence.
Au sud d'Angoulême, un blocage a été mis en place au niveau de la sortie de la RN10 à Girac et au nord de la ville, un autre est installé à Gond Pontouvre. Des files de camions à l'arrêt sont observées sur la RN10.

Le reportage à Angoulême de Jérôme Deboeuf et Cécile Landais :
 

Barrage filtrant à Cognac

A Cognac, environ 150 Gilets jaunes sont présents depuis ce matin à l'une des principales entrées de la ville au rond-point de la Trache à hauteur de Châteaubernard. Le rond-point a été occupé tout le week-end par les Gilets jaunes. Certains y sont même restés pendant la nuit, d'autres sont revenus tôt ce matin. Le barrage filtrant a été déclaré en préfecture et doit se poursuivre jusqu'à 22h selon les organisateurs. Une déviation a été mise en place pour entrer dans la ville.


Retrouvez le point de la circulation sur cette carte :

 
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité