Chasseurs vs cueilleurs de champignons : les gendarmes des Pyrénées-Atlantiques attirent l'attention de chacun

Un petit post bucolique sur leur page Facebook pour appeler chacun au respect du plaisir des autres et que la forêt reste un lieu de détente à partager. Chaque année, on déplore des accidents et certains ont eu lieu cette semaine justement à Hasparren mais aussi à Lesparre en Gironde.

Joggeurs, marcheurs, cyclistes, ramasseurs de châtaignes ou de champignons, veillez à restez visibles sous les arbres en portant des vêtements colorés. Les champignons ne seront pas effrayés!
Joggeurs, marcheurs, cyclistes, ramasseurs de châtaignes ou de champignons, veillez à restez visibles sous les arbres en portant des vêtements colorés. Les champignons ne seront pas effrayés! © France 3 Périgords - Margaux Debieilh
Respectons les règles de sécurité qui régissent la chasse et pour les autres restons vigilants et visibles sous les arbres. C'est en gros le message des hommes en bleu qui en voient parfois, en cette saison,  de toutes les couleurs. Car le mélange entre promeneurs cueilleurs de champignons, joggeurs, cyclistes et chasseurs n'est pas forcément de tout repos. 

 

De récentes balles perdues

Dans leur communication, les gendarmes faisaient référence à un fait divers datant du mois de septembre 2020. Une balle avait traversé l'habitacle d'une voiture qui roulait alors sur la D11 dans le sens Bidache/ St Palais et les suites judiciaires suite à l'enquête qui avait révélé cinq infractions aux règles de sécurités seront également relevées au chef de battue.

Samedi dernier (10 octobre) à Lesparre-Médoc, l'histoire est malheureusement plus grave. Un chasseur s'est lui-même tiré une balle dans la jambe alors qu'il rechargreait son arme. Il a été alors transporté aux urgences dans un état grave.

Et même justement à Hasparren dans les Pyrénées-Atlantiques, ce vendredi 16 octobre. Sud-Ouest rapporte qu'une femme de 67 ans a été blessée par balle par erreur. Elle a reçu du plomb dans la main et dans la jambe et n'a été heureusement que légèrement blessée.

C'est pourquoi, aller en forêt, sur les pistes forestières en cette saison mérite une certaine vigilance des uns et des autres. Pour que chacun apprécier la nature... à sa façon.
 
La Gironde est le département français qui compte le plus de chasseurs licenciés.
La Gironde est le département français qui compte le plus de chasseurs licenciés.

Sécuriser la chasse

Pourtant, les fédérations de chasse sont très insistantes sur règles de sécurité. Mais il est sans doute nécessaire de faire des piqûres de rappel grâce notamment à des stages comme à la fédération girondine.

Depuis le mois de février, la loi renforce cette notion de partage et de sécurité entre les différents acteurs en obligeant bientôt les chasseurs à se former tous les 10 ans.

Et depuis le 15 octobre dernier, un nouvel arrêté  (Article L424-15) est entré en vigueur (code de l'environnement) stipulant :

- Port du gilet fluo
"port obligatoire du gilet fluorescent pour les chasseurs en action collective de chasse à tir au grand gibier".

-
Signalisation des battues
"la pose de panneaux de signalisation temporaire sur ou à proximité immédiate des voies publiques lors des actions collectives de chasse à tir au grand gibier".
-
Formation à la sécurité
"Une remise à niveau décennale obligatoire portant sur les règles élémentaires de sécurité pour les chasseurs selon un programme défini par la Fédération nationale des chasseurs".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chasse sorties et loisirs