Cet article date de plus de 6 ans

Climat : la forêt va devoir s'adapter

Dans le cadre de la COP 21 du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, France 3 Limousin vous propose une série de reportages consacrés aux enjeux du changement climatique dans la région. La forêt couvre 1/3 du territoire du Limousin.  Parviendra-t-elle à s'adapter ? 
Avec ces 570 mille hectares, la forêt limousine couvre environ 1/3 de la région. On y trouve des chênes (36 %), des châtaigniers (12 %), des hêtres (10 %) mais aussi d'autres feuillus et des résineux.
Depuis le début du 21 e siècle, les chercheurs sont convaincus que les changements climatiques auront une incidence sur les forêts. Comment réagiront ces territoires forestiers ? Vont-ils s'adapter ou au contraire souffrir jusqu'à disparaître ?

Plus chaud et moins de pluie

Une hausse de températures conjuguée à un déficit pluviométrique, augmentation des émissions de gaz à effet de serre, épisodes inhabituels de sécheresse ou de tempête, si les forêts doivent d'adapter, il faut anticiper ces modifications.

Les chercheurs de l'INRA, l'Institut national de la recherche agronomique, estiment qu'à l'horizon 2100 " le chêne vert, essence méditerranéenne, connaîtrait une grande expansion et pourrait même remonter jusqu’à la Loire. A l’opposé, le hêtre, qui est actuellement présent sur presque tout le territoire, pourrait fortement régresser en raison de sa sensibilité au manque d’eau" (La forêt française face au changement climatique - INRA Magazine - juin 2011).

Les sylviculteurs à la rescousse

Pour aider les forêts à faire face aux modifications de notre climat, des tests sont en cours avec la plantation d'essences méditerranéennes résistantes aux  périodes de sécheresse. Ainsi, en Creuse, en 2009 déjà, 1000 cèdres ont été plantés. Agir dès maintenant, c'est s'assurer que dans 100 ans, (âge moyen d'exploitation d'un arbre), les solutions trouvées auront porté leur fruit.


VIDÉO

durée de la vidéo: 03 min 10
Dossier COP21 : Les forêts du Limousin face aux changements climatiques

Intervenants :
Jean-Luc Lacorre, technicien Office National des Forêts Limousin
Bernard Tépaz-Monthoux, propriétaire forestier à Montboucher (23)
Jean-Marie Righi, ingénieur Centre Régional de la Propriété Forestière Limousin
Pierre Rigondaud, responsable du service régional Agriculture et Forêt Limousin

Reportage : Martial Codet-Boisse et José Sousa
Montage : Sophie Spielvogel


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réchauffement climatique environnement société nature forêt sorties et loisirs