Confinement et cheveux : ne tentez rien que vous puissiez regretter !

© Ryan Mc Guire via pixabay
© Ryan Mc Guire via pixabay

Que ce soient les racines qui blanchissent, les franges ou les nuques qui rallongent, notre pilosité revient souvent au coeur de nos préoccupations. Certains (es) ont d'ailleurs déjà craqué en passant en mode "capilliculteur". Une initiative aux résultats, comment dire ? ... Approxima"tifs" ?

Par Frédérique Lillet et DV

Voilà trois semaines que nous n'avons plus accès à notre salon de coiffure préféré. C'est long, vraiment très long d'attendre la fin de ce confinement pour qu'un professionnel puisse enfin s'occuper de notre chère crinière.
Quand on sait la relation que les femmes entretiennent avec leur chevelure depuis l'antiquité, ce confinement devient une véritable torture narcissique !
Les femmes égyptiennes utilisaient déjà des extensions et des perruques pour embellir leur coiffure / © Dezalb via pixabay
Les femmes égyptiennes utilisaient déjà des extensions et des perruques pour embellir leur coiffure / © Dezalb via pixabay

Ils ont beau pousser, pointer, se rebiquer, heureusement, certains(es) parviennent à  aborder cette attente avec humour,

tandis que d'autres s'improvisent coiffeurs à domicile avec des résultats plus ou moins heureux. 

Réaliser sa teinture soi-même : c'était
déjà une mauvaise idée avant le confinement :
 
Confinement et cheveux : ne tentez rien que vous pourriez regretter !

Je vous rassure, les hommes ne sont pas les derniers à jouer les apprentis coiffeurs.  Figaros autoproclamés , ils n'hésitent pas à tester leur dextérité avec des ciseaux ou des tondeuses, nous offrant d'improbables joutes capillaires... Certains y vont doucement, un peu comme l'acteur et humoriste Ary Abittan,

d'autres y vont "carrément ",comme peut-être, votre cousin, confiné avec vous, celui qui vous avait affirmé en vous regardant droit dans les yeux : " Bien sûr, que je peux te couper les cheveux comme un coiffeur !"

Au regard de ces expériences, parfois drôles mais souvent ratées et à la veille de d'entamer la quatrième semaine de confinement l'avis d'un expert s'impose !


Questions à Dominique Mathieu, coiffeur et propriétaire de deux salons à Bordeaux :

- Dominique, bonjour, quelle est la première chose que vous puissiez dire aux femmes et aux hommes pour les rassurer en cette période de confinement ?


- Ça vous inspire quoi toutes ces vidéos qui fleurissent sur Youtube avec des gens qui, entre autre, s'improvisent coloristes ?


- En ce qui concerne la coupe d'une frange ou des pointes, quel est votre premier conseil ? 


- On dirait que le challenge "boule à zéro" reprend du service durant ce confinement, vous en pensez quoi ?


- On trouve des articles sur internet qui disent qu'on doit se laver les cheveux à cause du virus : info ou intox ?

 

- Pour terminer, auriez vous quelques actuces ou idées de soins que l'on pourrait faire en confinement ?


Vous l'avez compris, pour éviter le carnage, ne touchez pas à vos cheveux et préférez les séances de coiffages maison, seule, en famille ou entre amis, surtout si vos cheveux sont longs. 

En attendant, prenez votre mal en patience et regardez ce qui se passe en Chine :

Sur le même sujet

Les + Lus