Coronavirus : le rugby amateur s'interroge sur la fin de saison

Les ballons attendent les joueurs de Fédérale / © Thierry Larret - MaxPPP
Les ballons attendent les joueurs de Fédérale / © Thierry Larret - MaxPPP

Saison régulière probablement terminée en Fédérales 1, 2 et 3, phases finales en attente, les 1900 clubs amateurs de l'hexagone subissent les effets de la crise sanitaire. La fédération française débloque même une aide d'urgence de trente-cinq millions d'euros.

Par Nicolas Morin

Le téléphone portable du vice-président de la Fédération française de rugby en charge du rugby amateur, Maurice Buzy Pucheu, a chauffé ce lundi. En annonçant au media Rugbyamateur.fr la fin de la saison régulière des championnats de France de Fédérales 1, 2 et 3, avec classements arrêtés au 15 mars, le dirigeant a jeté un pavé dans la mare de l'ovalie. 

Décision d'ici le 31 mars


La fédération dirigée par Bernard Laporte a nié dans un communiqué avoir déjà acté la décision : "La fédération française dément toute décision officielle qui aurait été prise par les instances dirigeantes et appelle chacun à faire preuve de retenue et de responsabilité dans ce contexte exceptionnel de crise que nous traversons. Notre objectif est de permettre une reprise de la pratique dans les meilleures conditions pour tous. La décision sera concertée avec les clubs et les organismes régionaux avant fin mars".

Mais la durée de la période de confinement "plusieurs semaines" selon le premier ministre ne laisse pas de marge de manoeuvre.

Le classement de la saison régulière des  trois niveaux de Fédérale devraient être arrêtés au 31 mars.

Avec comme première conséquence pour les équipes qui ne sont pas en position de se qualifier pour les phases finales, soit la grande majorité, une saison déjà terminée.

Six équipes de Nouvelle-Aquitaine concernées en Fédérale 1


En Fédérale 1, il existe normalement deux types de phase finale :
  •  les deux premiers des quatre poules s'affrontent dans un tableau avec à la clé deux billets pour la montée en Pro D2. Cognac- St Jean d'Angely et Dax, respectivement premier et deuxième de la poule 4 en seront.
  •  les équipes classées de la troisième à la sixième place incluses de chaque poule disputeront le challenge Yves du Manoir, mais sans montée à la clé.
Mauléon, Saint-Jean-de-Luz, Trélissac et Niort sont dans les clous.

En ce qui concerne les descentes dans les trois divisions de Fédérale, aucune décision n'a été prise. 

Une aide d'urgence aux clubs


Parallèlement, le président de la fédération, Bernard Laporte a également annoncé que l'instance allait débloquer en urgence un plan d'aide de 35 millions d'euros aux 1900 clubs amateurs de l'hexagone, via un fond de soutien.

"Il s'agit d'un plan massif de soutien et de relance pour aider nos clubs à surmonter la crise" a confié l'ex-demi de mêlée de Bègles. Concrètement, il n'y aura pas de prélèvements des Ligues cette saison et la prochaine pour permettre aux clubs de "respirer financièrement et de se reconstruire dans la durée".

Ce qui ne sera pas simple.

Sur le même sujet

Les + Lus