Coronavirus, vaccins, extension du couvre-feu ? Les réponses à 18 heures lors de la conférence de presse de Jean Castex

Jeudi 7 janvier à 18 heures, le Premier ministre détaille les décisions du Conseil de défense sanitaire. Les restaurateurs ne se font plus d'illusion sur une réouverture initialement envisagée le 20 janvier. Ils ne sont pas les seuls à espérer un calendrier pour la reprise d'activités.

Les restaurants toujours fermés en janvier 2021. Ils sont à l'arrêt depuis le 30 octobre, comme cet établissement du centre-ville de Bordeaux.
Les restaurants toujours fermés en janvier 2021. Ils sont à l'arrêt depuis le 30 octobre, comme cet établissement du centre-ville de Bordeaux. © Christine Le Hesran

Quel calendrier à venir pour les restaurants, les stations de ski, le monde de la culture ? La date du 20 janvier s'éloigne pour une reprise de l'activité, mais quelle sera la prochaine échéance ?

De même, la stratégie pourrait évoluer et de nouveaux départements concernés par le couvre-feu. Jusqu'à présent, aucun département d'Aquitaine n'a été concerné par un aménagement de l'horaire, c'est toujours 20 heures/6heures du matin. 

Le Premier ministre Jean Castex tente ce jeudi de donner "plus de visibilité" aux secteurs touchés par la crise sanitaire avant de prendre peut-être des mesures "plus lourdes" la semaine prochaine. Le gouvernement a pu jauger les mesures à la lumière des chiffres reflétant l'évolution de l'épidémie et les conséquences des rassemblements pendant les fêtes de fin d'année. A ce stade, l'hypothèse d'un confinement total n'est pas privilégié, davantage de départements devraient être soumis à un couvre-feu dès 18 heures

La réouverture des lieux de restauration ou culturels toujours fermés n'est pas à l'ordre du jour, et l'échéance du 20 janvier paraît de plus en plus improbable. 
Reste à savoir si le gouvernement va se risquer à fixer une nouvelle date sur ce sujet, alors que le président a évoqué "le printemps" comme horizon dans ces vœux. A propos des lieux culturels, Gabriel Atta, porte-parole du gouvernement, a évoqué "un calendrier de réouverture qui pourrait être progressif". Il commencerait "par certains acteurs", comme les musées, "puis par d'autres".

Les stations de ski avait pour cap le 7 janvier. Peine perdue, le Premier ministre doit logiquement apporter s'exprimer sur les stations de ski.  Le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a invoqué "un palier plutôt ascendant en termes de nouveaux cas (de Covid-19) et de réanimations" pour justifier le report de la mise en service des remontées mécaniques, et donc le coup d'envoi de la saison dans les stations, alors que de l'autre côté des Pyrénées, l'activité des stations est maintenue.

Vaccins: le gouvernement promet de la "visibilité"

Jean Castex est très attendu sur la campagne de vaccination, beaucoup d'élus, de maires notamment dans la région, demandant une accélération du rythme. Certains maires comme à Libourne ou Biarritz veulent mettre à disposition des lieux pour monter en puissance.  

Selon les dernières estimations officielles fournies par le gouvernement, 300 centres de vaccination doivent être ouverts d'ici la semaine prochaine, et 500 à 600 d'ici la fin du mois de janvier. 
Mercredi 25.379 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, tandis que le nombre d'hospitalisations a légèrement diminué. Avec 291 décès à l'hôpital, la maladie a tué 66.565 personnes depuis le début de l'épidémie.

Le président du conseil scientifique qui guide le gouvernement Jean-François Delfraissy estime que "ça va mieux actuellement que dans les autres pays européens", dont certains ont choisi de repasser par la case confinement, écoles comprises, (Angleterre, Irlande, Ecosse) ou de prolonger les mesures de fermeture (Allemagne).

La conférence de presse est à suivre en direct sur France 2, à partir de 18 heures

direct france 2

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque béarn covid-19 santé société