• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sans abeilles, pas de miel ni de vie : leçon retenue pour les enfants de Tulle

Chaque plaque peut contenir jusqu'à deux kilos de miel. / © France 3 Limousin
Chaque plaque peut contenir jusqu'à deux kilos de miel. / © France 3 Limousin

Récolter le miel pour sensibiliser les enfants à la biodiversité, c'est le pari fait par la ville de Tulle. Cet été les enfants du centre de loisirs ont pu assister à une démonstration d'extraction du miel. Un apiculteur les a initiés à sa fabrication ainsi qu'aux bienfaits des abeilles.
 

Par RD avec Laurence Ragon

A cause de la météo, et en particulier du temps pluvieux au printemps, la récolte de miel 2019 ne devrait pas être très bonne. Les apiculteurs s’attendent à une forte baisse de la production : une raison de plus pour sensibiliser les enfants à la préservation des abeilles et à la biodiversité. A Tulle cet été, la ville a décidé pour cela de faire venir un apiculteur au centre de loisirs.
 


Yves Delaunay, passionné, surveille de près les deux ruches installées dans l’établissement. Grâce à elles, il peut faire une démonstration d’extraction de miel : chaque plaque peut en contenir jusqu’à 2 kilos. A condition bien sûr de savoir l’extraire, ce qui est tout un art.

"C’est l’avenir la jeunesse", note l’apiculteur, heureux d’être venu faire de la pédagogie. "Il faut les sensibiliser sur leur environnement de façon à ce qu’ils puissent eux, futurs acteurs, changer la façon de vivre, de penser, de travailler, pour protéger cette merveilleuse terre que l’on a."

Les enfants ont ainsi pu apprendre qu'en plus de produire le miel, les abeilles sont essentielles pour la biodiversité, puisqu'elles permettent la pollinisation de nombreuses cultures et arbres fruitiers. Et pour faire passer le message, rien de tel qu’une dégustation à la source, d’un miel doré à souhait tout juste extrait de la ruche.
 
Sans abeilles, pas de miel ni de vie : leçon retenue pour les enfants de Tulle
Reportage : Laurence Ragon, Mathieu Beaudouin et Marina Fillon. Avec : Yves Delaunay, apiculteur  - France 3 Limousin


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La galère des voyageurs pour accéder à l'aéroport de Bordeaux-Mérignac

Les + Lus