Aéroport : maintien des vols entre Brive et Paris-Orly

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jérôme Piperaud

L’aéroport de Brive –Vallée de la Dordogne doit-il s’inquiéter de la restructuration nationale des vols vers Paris. Jean-Louis Nesti, en charge de la plateforme nous répond.

Une réduction de 40% du réseau domestique d’Air France d’ici la fin de l’année prochaine c’est ce qu’a annoncé en début de semaine la direction de la compagnie aérienne. Conséquence directe, et pas des moindres, sa filiale  HOP ! va devoir effectuer  un recentrage de ses liaisons régionales sur les aéroports de Paris-Roissy (au détriment de Paris-Orly) et Lyon.

Concrètement, de nombreux aéroports de province, reliés à la capitale par cette compagnie avec Orly sont concernés. En Limousin, c’est le cas de celui de Brive. Chaque jour, en période normale, trois vols aller-retour HOP ! amenaient les passagers à Orly. 45 000 personnes ont fréquenté ces lignes en 2019. En très grande majorité, une clientèle d’affaires qui faisait souvent l’aller-retour dans la journée. Car Orly a l’avantage d’être relié par RER au centre de Paris en moins de 30 minutes.

Or si Hop décide de supprimer les vols vers Orly et de les transférer sur Roissy, la donne ne sera plus du tout la même. Car pour se rendre dans le centre de paris il faut compter presque une heure en transport en commun.
A Clermont-Ferrand, par exemple, c’est l’inquiétude.

Mais à Brive, c’est finalement le soulagement. Pourquoi ? « Hop !, par contrat,  devait assurer les vols entre Brive et Orly jusqu’à la fin avril « explique Jean-Louis Nesti, président du syndicat mixte qui gère l’aéroport corrézien :

Après, c’est la compagnie française Amelia qui devait assurer ces liaisons. Le confinement depuis le 16 mars a bien sûr ralenti cette transition. Avec la crise, au lieu de reprendre en juillet, les vols vers paris ne redémarreront je pense qu’en septembre  avec cette compagnie, et toujours vers Orly. Amelia, effectue déjà les vols avec Aurillac, Lorient, Rodez vers la capitale. Ce sont des avions de type Embraer. Donc, je peux rassurer nos passagers, ils ne passeront pas par Roissy. 

Seul intérêt pour Brive et son bassin de population, si la liaison aérienne avait été transférée vers Roissy- Charles de Gaulle elle aurait permis de prendre ensuite une correspondance vers le monde entier, ce qui est moins le cas à Orly.

Cela aurait favorisé des entreprises exportatrices comme Sothys ou Andros. Mais cela ne serait pas rentable pour nous. Elles préfèrent aller à Toulouse pour prendre un vol.

A noter que l’aéroport de Limoges Bellegarde n’est pas concerné car les trajets vers Orly eux sont assurés par la compagnie Chalair qui, pour l’instant, elle, n’a pas annoncé de changement ou de suppression définitive de ces vols.
A noter que les deux aéroports limousins sont desservis par Ryanair. La compagnie, sur son site internet, a mis en vente des billets pour Londres à partir du 3 juillet.

Enfin concernant les vols vers la Corse cet été, au départ de Brive, ils sont pour l’instant suspendus.