Alain Rousset en Limousin : "Aucun territoire n'est laissé en dehors de la Nouvelle-Aquitaine"

Alain Rousset débute ce 4 septembre 2018 une visite de trois jours en Limousin. Le président PS de la région Nouvelle-Aquitaine s'est rendu à Masseret en Corrèze et se veut rassurant : il annonce l'implantation d'une entreprise agroalimentaire à Brive avec 120 emplois à la clé. 
Alain Rousset, président PS de la région Nouvelle-Aquitaine en visite à Masseret (Corrèze), le 4 septembre 2018
Alain Rousset, président PS de la région Nouvelle-Aquitaine en visite à Masseret (Corrèze), le 4 septembre 2018 © Romain Burot - France 3 Limousin
Est-il venu rassurer les Limousins ? Pendant trois jours, Alain Rousset va sillonner la Creuse, la Corrèze et la Haute-Vienne. A Masseret (19), le président de la région Nouvelle-Aquitaine a notamment rencontré des élus. 


120 emplois à Brive

Alain Rousset a annoncé l'implantation d'une entreprise à Brive. Parmi 4 villes, le groupe Fipso a choisi la cité gaillarde. Avec un investissement de 25 millions d'euros, ce sont 120 emplois à la clé. Le groupe Fipso, implanté dans le sud-ouest depuis 1965 est spécialisé dans la transformation de viande de porc, de l'élevage aux produits élaborés en passant par l'abattage. Cette implantation pourrait se réaliser dans la ZAC Brive-Laroche gérée par l'agglo de Brive. 
 

L'action publique partout...

Le président PS de la région Nouvelle-Aquitaine est intervenu en direct dans notre journal de la mi-journée pour expliquer sa démarche : "Je souhaite aller le plus loin de Bordeaux, montrer par ma présence qu'aucun territoire n'est laissé en dehors de la région, que l'action publique est active partout." Alain Rousset dit vouloir prendre le temps de "s'imprégner des territoires". 
 

"Il faut désisoler les gens"

Entre néologisme et barbarisme, à plusieurs reprises, Alain Rousset a employé le mot "désisoler". Le président de Nouvelle-Aquitaine souligne que selon lui, les gens ne se parlent pas, les maires, les chefs d'entreprise, les présidents d'associations sont seuls. Par sa présence, il espère donc créer du lien afin que la région puisse faire en sorte que les territoires se développent, que les entreprises se transforment... 
 

Steva vs GM&S

A propos d'entreprise, Alain Rousset doit se rendre sur le site de Steva à Bessines-sur-Gartempe. L'usine est en redressement judiciaire et les offres de reprises doivent être déposées avant le 10 septembre.

Un nouveau GM&S ? "Je n'ai pas de baguette magique, explique Alain Rousset, mais il faut que l'entreprise se diversifie". Une diversification déjà soutenue par la Nouvelle-Aquitaine avec une avance remboursable de 900 000 euros sur cinq ans versée en décembre 2017 pour un projet de containers connectés.

Une diversification engagée également par GM&S, mais cela n'avait pas suffi à sauver totalement le site de La Souterraine (23), 156 personnes ont été licenciées. Il s'agit donc pour le président de la Nouvelle-Aquitaine d'occuper le terrain pour mettre en lumière la stratégie industrielle de la région. 

 
En visite dans le Limousin, Alain Rousset apporte son soutien à Steva


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie région nouvelle-aquitaine gm&s industry steva