Eric, réparateur de vélos ambulant en Corrèze

Publié le
Écrit par Thierry Girault avec Martial Codet-Boisse

Depuis quatre ans, Eric Ducros sillonne les marchés de Corrèze pour réparer et vendre des vélos. Un métier dans l'air du temps avec des aléas de ruptures de stocks en pièces détachées.

Eric Ducros répare les vélos. Depuis quatre ans, il est présent sur quatre marchés corréziens en Xaintrie. Un atelier ambulant pour venir au secours des professionnels ou des amateurs de la petite reine. Ce passionné de cyclisme vend également des deux-roues. La tendance : le vélo électrique. Le problème, l'épidémie de Covid qui ralentit l'approvisionnement en pièces détachées notamment.

Tout ce qui est cadre et moteur, on a en stock. En revanche, dérailleurs, cassettes, pédaliers sont des pièces qui viennent de Chine. Avec la pandémie, vu les problèmes de transport qu'il y a en ce moment, le problème vient de là.

Eric Ducros, réparateur de vélos ambulant

Eric, réparateur de vélos ambulant en Corrèze ©FTV

Pour les ventes de vélo électrique, il y a également de l'attente, au moins cinq mois s'il n'y a pas de stock. Cela peut aller jusqu'à un an avec certaines bicyclettes de marque française avec des pédaliers, des accessoires chinois.

Eric Ducros vient juste de recevoir une commande faite douze mois auparavant. Il la livre au client, la mairie d'Argentat qui en a déjà acheté trois

La volonté est là. A la fois aménager des voies de circulation douces, cyclables au niveau d'Argentat. Encore faut-il les utiliser. Notre idée c'est : l'essayer c'est l'adopter !

Sébastien Duchamp, maire (PS) d'Argentat-sur-Dordogne

A Argentat, la municipalité prête gratuitement pour quelques jours des vélos à ses administrés. Une manière d'inciter les habitants à passer aux deux-roues. Du travail en perspective pour Eric Ducros...