Beaulieu-Sur-Dordogne entre dans le club très prisé des plus beaux villages de France

Publié le
Écrit par Franck Petit

Beaulieu-sur-Dordogne vient d'être labellisé "plus beau village de France". Le maire espère voir la fréquentation touristique augmenter de 30%.

Fin 2021, Dominique Cayre, maire de Beaulieu-sur-Dordogne, a reçu un appel de l'association des plus beaux villages de France. Cette dernière lui a proposé de demander une nouvelle fois le label. Mais refroidi par une première tentative infructueuse en 2015, l'édile a posé ses conditions : "la constitution de notre dossier avait demandé près de quatre semaines de travail à nos services techniques. Il était hors de question de tout recommencer à zéro. Alors nous avons convenu de reprendre l'ancien dossier et de le compléter par une expertise sur le terrain. Celle-ci a eu lieu le 9 juin dernier".

30 critères très exigeants ont été examinés à la loupe. Parmi eux, le patrimoine immobilier, le fleurissement, la propreté, les monuments publics, la voirie etc... 

En juin dernier, Dominique Cayre a reçu la confirmation que la commune corrézienne était officiellement labellisée. On compte en tout 164 plus beaux villages de France dans l'hexagone.

La fréquentation augmente de 30% en moyenne sur tous les sites touristiques qui ont été reconnus plus beaux villages de France. 30%, c’est une progression énorme qu’il va falloir gérer et intégrer à notre vie estivale.

Dominique Cayre, maire de Beaulieu-Sur-Dordogne

En 2022, il y en a quatre de plus : Bergheim (Alsace), Martel, Rocamadour et donc Beaulieu-sur-Dordogne. Les 3 derniers sont très proches les uns des autres, ce qui augmente d'autant le potentiel touristique. D'autant qu'en Corrèze, Turenne, Curemonte, Collonges-la-Rouge, Ségur-le-Château et Saint-Robert font déjà partie du cercle très fermé.

Renouveau économique

Pour les habitants de Beaulieu-sur-Dordogne croisés dans le village, le label "plus beau village de France" est le bienvenu : "C’est un village magnifique certes, mais au niveau économique, il faudrait relancer, car on voit que tous les commerces ferment et ça c’est triste».

Antoine Bécot, président de l'office de tourisme de la vallée de la Dordogne, espère quant à lui que "ce label amène un peu plus au niveau fréquentation. C’est sur que Beaulieu aura des retombées économiques, mais ça va bien au-delà. C'est un levier supplémentaire au niveau communication».

Itinéraire bis à Beaulieu-sur-Dordogne en 2018 :