A Brive-la-Gaillarde, les hôtels et locations affichent complet ce week-end, signe d'une bonne saison estivale 2021

A Brive-la-Gaillarde, difficile de trouver un hôtel ou une location pour le week-end du 6 et 7 août. Les seules chambres ou appartements disponibles sont hors de prix ou à des kilomètres du centre-ville. Le mois d'août démarre bien, mais le pass sanitaire pourrait bien ternir la fin de saison.

Partir s'installer sur les hauteurs de Brive-la-Gaillarde, pour quelques jours, c'est le choix qu'a fait Damien. Une décision prise sur un coup de tête, mais surtout un coup de coeur " Ce n'était pas du tout prévu d'aller à Brive. On vient de Montpellier, où la météo est meilleure, mais quand on a vu le jaccuzi on a dit "banco". Ça va nous faire du bien d'être en amoureux".

Pour Christiane Gaspard qui loue un autre appartement en ville, la météo n'a pas freiné les envie d'ailleurs des locataires " Mes deux appartements affichent toujours complet ! Souvent ce sont des gens de passages mais d'autres restent plusieurs semaines."

FR3_LIMOUSIN_BOOm_HOTEL_AIRBNB ©France Télévisions

L'hôtelerie sourit en Corrèze, malgré la menace du pass sanitaire

En ce deuxième week-end d'août, l'heure est au bilan pour le secteur de l'hôtelerie : " On a retrouvé un chiffre d'affaire équivalent à celui de 2019. Certains hôtels ont du fermer à cause du manque de main d'oeuvre, mais globalement on revit " précise Jean-Luc Viginiat, président de l'Union des métiers de l'Industrie et de l'Hôtellerie de la Corrèze.

L'hôtellerie en Corrèze a retrouvé un chiffre d'affaires équivalent à celui de 2019.

Jean-Luc Viginiat, président de l'UMIH 19

Seule ombre au tableau l'entrée en vigueur du pass sanitaire. Si son extension a été validé le 5 août par le Conseil Constitutionnel, il était déjà obligatoire dans les hôtels possédant des espaces communs (restaurants, piscines ou salles de sport). Une situation qui met à mal certains hôteliers comme Kate Pilkington : " Certains ont déjà annulés parce qu'ils ne pouvaient pas le présenter à leur arrivée. Beaucoup de gens appelent pour avoir des renseignements sur le pass snaitaire. Mais ça reste souvent des questions pas des réservations."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie