• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Amir à Brive Festival : “Arracher des dents ne me manque pas particulièrement !” 

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Amir était en concert dimanche 22 juillet 2018 à Brive Festival. Juste avant de monter sur scène, le chanteur nous a accordé un peu de temps. Le temps de parler musique, public et de revenir sur le parcours de l'ex-dentiste !

Par Hélène Abalo

Amir, candidat d'une émission de télé-crochet mais surtout représentant de la France à l'Eurovision 2015, était en concert dimanche 22 juillet 2018 à Brive Festival. 
 

Du féminin romantisme ? 

J'ai le luxe de pouvoir adapter ma setlist. L'année dernière je n'avais qu'un album, je n'avais pas vraiment le choix. Aujourd'hui, avec deux disques, je peux choisir d'offrir telle ou telle ambiance au public. Féminin romantisme ? C'est peut-être un peu cliché mais en tout cas, je vais essayer d'offrir du soleil même à la nuit tomber. J'ai envie de les faire danser. 


Un public pas forcément conquis 

C'est le challenge des festivals. Les têtes d'affiche partagent le même public. Je chante juste après Cabrel. Il faut effectivement se dire qu'on n'est pas devant un public conquis. Mais c'est aussi une opportunité d'atteindre de nouvelles personnes. C'est mon premier concert ici. Avec le public, on va essayer de se découvrir mutuellement. 
 

Arracheur de dents...

J'étais effectivement, dans ma vie, censé soigner des caries. Le résultat de ma vie, là où je suis arrivé aujourd'hui est inattendu... Je ne m'étais jamais dit "c'est dentiste ou chanteur".  J'ai fait The Voici par amusement mais ça m'a permis de croire un peu plus en moi. Il y a eu la tournée, j'ai découvert la scène et puis j'ai commencé à écrire des chansons. Pour l'Eurovision, j'ai proposé une chanson de mon premier album et les choses se sont enchaînées. Je ne suis pas certain d'être conscient à 100 % de ce qui m'arrive et j'espère que ça va durer le plus longtemps possible.

Arracher des dents ? Non, ça ne me manque pas. Ce qui me manque, c'est ma famille. C'est le prix à payer quand on est sur les routes. Mais je sais qu'il y aura une trêve et qu'elle me permettra de les retrouver et de prendre le temps de penser à la suite. 
 
Entretien avec Amir avant son concert à Brive Festival 2018
Amir était en concert dimanche 22 juillet 2018 à Brive Festival.  - Entretien : Mathilde Brazeau.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus