Bal musette à l'EHPAD de Chamberet en Corrèze

Le festival de l'accordéon de Chamberet s'est déplacé le temps d'un après-midi entre les murs de l'EHPAD de la commune pour partager un moment de nostalgie avec les résidents.

C'est jour de fête à l’EHPAD de Chamberet. Pierre a sorti la couronne et s'est même offert un tour de piste…

Une joie partagée par Dédé et Jacqueline, plus de 70 ans de mariage, et presque autant d’années passées sur les parquets de danse.

“On a été de grands danseurs, de très très grands danseurs…” se vante Dédé, la main posée sur celle de son épouse. “Mais maintenant, ça ne suit plus du côté des jambes…” Un regret partagé par Jacqueline : “Si je pouvais danser, c’est là que je serais ! “Mais vous savez mon âge ? 98 ans ! ”

Les plus grands tubes du musette

Sur la piste, des résidents, mais aussi des danseurs venus pour le festival de l'accordéon, un événement auquel le maire musicien tient à associer tous les habitants.

Comme beaucoup d’entre eux ne peuvent pas se déplacer sous le chapiteau, en plein cœur de Chamberet, l’idée c’était de venir vers ces personnes un peu plus fragiles et de leur donner un petit peu de bonheur le temps d’un après-midi.

Bernard Rual, maire et programmateur du festival de l'accordéon

Un moment convivial au son des plus grands tubes du musette, la musique qui a bercé leur jeunesse, comme celle de Marie-Louise : “Vous savez, j’ai 95 ans alors, après la guerre, on n’avait rien d’autre que la danse… Je dansais avec Ségurel parce que je suis du Lonzac.”

“Les garçons venaient nous chercher, comme ça ils nous conduisaient… J’aimerais reprendre, si je pouvais…” se souvient, quant à elle, Colette.

De la nostalgie emportée par la valse, la gaieté d'un madison qui rappelle combien la vie était belle.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité