Brive : le CAB lance parfaitement sa saison

En dominant nettement Bayonne 42-23, les Brivistes ont levé quelques unes des nombreuses incertitudes qui entourent cette saison sous le signe de la Covid. Très encourageant pour la suite.
Prise de balle aérienne et acrobatique pour Saïd Hirèche et des Brivistes qui ont globalement dominé en conquête.
Prise de balle aérienne et acrobatique pour Saïd Hirèche et des Brivistes qui ont globalement dominé en conquête. © Pierre Gauthier - France Télévisions
Le CAB avait obtenu une dérogation préfectorale pour accueillir jusqu'à 9000 spectateurs. L'horaire tardif de ce match dominical en aura découragé certains, ils n'étaient finalement "que" 7053 dans les travées du Stadium, mais ceux qui étaient là n'ont pas dû regretter leur venue !
 

Apres un round d'observation, la premiere situation dangereuse est briviste. Une mêlée à 5m de la ligne basque, puis plusieurs temps de jeu terminés par une percée astucieuse d'Hervé qui aplatit et transforme, 7-0 (12e).

Dominateurs en mêlée, les Corréziens squattent le camp basque, mais commettent un en-avant juste au moment de conclure. Carton jaune tout de même pour le Bayonnais Muscarditz et pénalité rentrée par Hervé, 10-0 (20e).

Le CAB est à son tour sanctionné en mêlée, Germain reduit l'écart, 10-3 (23e).

Avant de doubler la mise 3 minutes plus tard, 10-6 (26e).

Mais les Brivistes réagissent avec du jeu au large, une pénaltouche maitrisée et un essai en puissance signé Lees, 17-6 (29e).

Dans la foulée, après une belle percée de Lee, Bituniyata, l'homme en forme du moment, parachève l'action avec maestria, 24-6 (31e).

Et l'Aviron se retrouve une nouvelle fois à 14 après le carton jaune de Perese (37e). Hervé concrétise au pied, 27-6 (38e). Ce sera aussi le score à la pause.
 
 

Les Corréziens moins souverains en seconde période


Au retour des vestiaires, les Basques appuient sur l'accelérateur et sont récompensés par un essai de pénalité mérité, 27-13 (46e).

Le CAB réagit par la botte d'Hervé, toujours parfait et qui finira à 100%, suppléant idéalement Laranjeira, 30-13 (48e).
 
 
Mais ce sont bien les Basques qui sont plus tranchants, 2e essai des visiteurs grâce à Ulugia en force et après vérification vidéo, 30-20 (53e).

Apres une pénalité vite (et bien) jouée par Blanc, Taofifenua écope dun carton jaune, le 3e côté basque, et Abzhandadze remet le CAB dans le droit chemin, 33-20 (60e).

Les Bayonnais semblent bizarrement plus efficaces à 14, pénalité rentrée par Germain, 33-23 (65e)...

... Rendue par Abzhandadze 3 minutes plus tard, 36-23 (68e).

Indiscplinés, les Basques craquent, et Abzhandadze, lui aussi à 100%, enquille à nouveau, 39-23 (72e).

Pour la forme, l'ouvreur géorgien rajoute une ultime pénalité après la sirène, score final 42-23.

Pas de bonus offensif, un temps possible, mais une victoire plus que probante, avec de vraies intentions de jeu. De bon augure avant de se rendre à Bordeaux la semaine prochaine, d'autant que l'UBB n'a pas encore disputé de match officiel cette saison. 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ca brive rugby sport