Brive : le derby CA Brive - ASM Clermont maintenu mais sans public

Prévu samedi 31 octobre, le derby CAB-ASM aura finalement bien lieu, pour la première fois à huis clos.

© Thierry Larret/ Maxppp

Si le Limoges CSP a vu son match contre Pau reporté par le Comité Directeur de la Ligue Nationale de Basket, côté rugby, les nouvelles sont plutôt bonnes.
Le club de rugby corrézien a confirmé le maintien du derby CA Brive-ASM Clermont prévu samedi 31 octobre au Stade Amédée Domenech à 15h15. Cette rencontre se tiendra mais sans public, une première au Stade Amédée Domenech qui pouvait accueillir jusqu'à 5000 spectateurs suite à une dérogation les mois derniers.

Alors, cette annonce est un "crève-coeur" pour Xavier Ric, directeur général du CA Brive, "c'est vraiment triste pour nos supporters, pour nos partenaires, pour tous les gens qui aiment venir au stade pour vivre une émotion et soutenir notre équipe. C'est le match que tout le monde attend."
 

Les joueurs vont tout faire pour donner du bonheur aux gens derrières leurs télés.

Xavier Ric, directeur général du Ca Brive
 

Des conséquences économiques appréhendées

Le CA Brive doit encore jouer 10 matchs à domicile cette saison. Sans compter les potentiels rencontres annulées dans les mois à venir, ce nouveau confinement c'est le coup de grâce pour Xavier Ric, "nous sommes en mode survie, on se remet en question. Nous sommes une entreprise avec des emplois. Dans le domaine du sport professionnel, nous allons être touchés de plein fouet." Selon lui, les matchs à huis clos représentent une "catastrophe" pour le club, "le budget du club est fondé autour de la vente des hospitalités, des abonnements, des soutiens de nos partenaires. Pour nous, ces matchs à huis clos, c'est un crève-coeur".
 
Pour le directeur général du club, il est encore "trop tôt" pour connaître réellement les conséquences économiques qu'aura ce nouveau confinement sur l'avenir du CA Brive qui compte sur un accompagnement économique pour se relever, "sans aide, sans exonération, c'est le Tribunal de commerce, le dépôt de bilan, j'espère que nous n'en arriverons pas là."
 

Fort enjeu comptable


Sportivement parlant, ce derby s'annonce également tendu pour les Brivistes. Comme chaque année, les voisins clermontois se déplacent à Brive avec leur meilleure équipe possible compte tenu des internationaux absents. Les co-leaders du Top 14, impressionnants de puissance dans toutes les lignes, font le court déplacement pour gagner, c'est une certitude.

Même sans le soutien de leurs supporters, les Corréziens devront retrouver l'esprit du derby pour espérer quoique ce soit. De l'agressivité, mais contrôlée, de l'audace mais sans oublier la précision. Bref, délivrer une copie quasi-parfaite pour avoir une chance de déborder la défense des Jaunards, peut-être moins solide que leur attaque de feu. 
 
Après deux défaites consécutives, dont celle à la maison face à Toulouse, le CAB voit son droit à l'erreur fortement réduit. 11e, les Brivistes se doivent de réagir pour ne pas abîmer durablement leur joli début de saison. Et se donner de l'air au classement, pour ne pas rajouter des doutes dans une saison déjà bien incertaine.

Côté compo, le staff briviste change tout ou presque par rapport au XV très remanié qui s'est incliné à Montpellier, puisque seuls 4 joueurs conservent leur place de titulaire (Narisia, Voisin, Hervé et Tuicuvu). A noter une 2e ligne inédite composée de 2 joueurs évoluant habituellement en 3e ligne, Retief Marais et Soti Fa'aso'o.

Le XV briviste :
15 Laranjeira; 14 Tuicuvu, 13 Buliruarua, 12 Galala, 11 Müller; 10 Hervé, 9 Lobzhanidze; 8 Giorgadze, 7 Hirèche, 6 Voisin, 5 Fa'aso'o, 4 R. Marais; 3 Japaridze, 2 Narisia, 1 Thompson-Stringer


Le banc : 16 Alkhazashvili, 17 Chauvac, 18 Cerqueira, 19 Abadie, 20 Blanc, 21 Douglas, 22 Jurand, 23 Bekoshvili

 
Les conséquences du huis-clos au Stadium

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport coronavirus/covid-19 santé société