Brive : l'usine So'Ham ouvrira en 2020 avec 120 emplois à la clé

Lors de la pose de la première pierre de l'usine So'Ham à Brive le 10 septembre 2019, les responsables ont confirmé la création de 120 emplois au cours de l'année 2020, dont certains pourraient revenir aux anciens salariés d'Euralis licenciés. 

SO'HAM, une entreprise spécialisée dans la fabrication du jambon cuit s'installe à Brive. La pose de la première pierre de cette usine de 7000 m2 a eu lieu mardi 10 septembre 2019 sur le site de l'ancien aérodrome de Brive Laroche.

"Nous avions plusieurs implantations possibles dans le Sud-Ouest, explique Patrick Le Foll, le directeur général de FIPSO, à notre équipe de reportage. A Brive, il y a plusieurs atouts : les autoroutes, déjà, c'est très important car nous faisons un produit frais, il faut livrer tous les jours des clients répartis dans toute la France donc une bonne logistique, c'est important. La tradition industrielle aussi compte, nous sommes sur un bassin d'emplois où de nombreuses personnes sont formées aux métiers de l'industrie. Et puis nous avons eu un très bon accueil de la ville et des élus locaux"



Annoncée par le président de la région Alain Rousset dès septembre 2018, cette implantation va permettre de créer des emplois industriels.
 
 

Un espoir pour les salariés licenciés du groupe Euralis


25 millions d'euros sont investis dans ce mariage entre Fipso, une coopérative régionale d'éleveurs de porcs du Sud-Ouest de la France et l'allemand Sauels qui maîtrise le processus de fabrication des charcuteries. Objectif : produire chaque année 10 000 tonnes de jambon cuit.

Le début d'activité est prévu en avril 2020.  La société espère recruter 120 personnes, essentiellement des profils d'ouvriers spécialisés dans l'agro-alimentaire, Patrick Le Foll n'a pas caché que l'entreprise est très intéressée par les anciens salariés du groupe Euralis, licenciés après la fermeture du site en janvier 2019.

Il l'a expliqué à Marine Nadal et Ali Martiniky :