Disparition de Justine Vayrac : un homme placé en garde à vue en Corrèze

La parquet a confirmé ce mardi 25 octobre que l'enquête confiée à la brigade de sûreté de Brive-la-Gaillarde, co-saisie avec la Police judiciaire de Limoges, se poursuit pour enlèvement et séquestration.

Initialement menée sous le régime procédural de la recherche d'une personne disparue, l'enquête prend donc une nouvelle tournure après la disparition de cette jeune femme ce dimanche 23 octobre et se poursuit désormais en flagrance du chef d'enlèvement et de séquestration. 

Justine Vayrac, disparue aux alentours de 4 heures du matin aux abords de la discothèque "la Charrette" à Brive-la-Gaillarde, aurait en effet, selon la parquet qui a entendu de nombreux témoins, été aperçue pour la dernière fois en compagnie d'un jeune homme, non loin de l'établissement de nuit, alors qu'elle était sortie pour "s'aérer quelques temps. "

Selon les éléments communiqués par la justice, cet homme serait une connaissance amicale, rencontrée quelques fois  au sein de la boite de nuit.  

L'intéressé a été placé en garde à vue ce mardi à 9h45 afin de vérifier les éléments de chronologie et de recouper les différents éléments recueillis à ce stade de la procédure.

Communiqué du parquet de Brive

Le parquet confirme également que le véhicule de la jeune femme a été retrouvé à proximité de la discothèque, qu'il était ouvert et qu'il contenait des effets personnels . 

Des moyens cynophiles ont été mobilisés lundi soir afin de tenter de retracer le cheminement de Justine Vayrac "sans que cette piste ne s'avère concluante à cette heure".