La commune de Saint-Pantaléon-de-Larche favorise les déplacements en vélo

Publié le
Écrit par Robin Spiquel

C’est une première en Corrèze, la commune de Saint-Pantaléon-de-Larche va accorder une prime de 200 euros à ses agents municipaux adeptes de la petite reine. Une mesure qui s’inscrit dans une volonté plus large de promotion des « mobilités douces ».

Vincent Aubraux n’en est pas à son premier coup de pédale. Depuis 11 ans il se rend au travail à vélo. Huit kilomètres séparent sa maison à Pazaynac de son lieu de travail dans le bourg de Saint-Pantaléon-de-Larche, un bon moyen de se réveiller le matin.
 

Quand on arrive en voiture, on est amorphe, alors qu’à vélo, c’est bon, on est prêt à commencer.

Vincent Aubraux, professeur d'informatique


Un trajet de 20 minutes seulement qui pourrait désormais lui rapporter gros. Depuis peu, la commune de Saint-Pantaléon-de-Larche a décidé de verser une prime de mobilité durable aux agents municipaux qui font le choix d’un mode de déplacement plus respectueux de l’environnement. Un bonus de 200 euros, débloqué à partir de 100 jours de trajet domiciles-travail effectués à vélo ou en covoiturage.


Mobilités douces et réseau d’agglomération


Cette mesure s’inscrit dans une volonté municipale de promotion des « mobilités douces ». Un projet qui dépasse les frontières du bourg. Plusieurs « voies douces » sont en cours de réalisation autour du centre-ville. L’une d’entre elle devrait rallier le hameau voisin de Bernou d’ici la rentrée prochaine explique le maire du village, Alain Lapacherie.
 

L’idée c’est d’utiliser ces routes tranquilles et larges pour pouvoir ouvrir une voie douce où se croiseront les cyclistes et les piétons.

Alain Lapacherie, maire de Saint-Pantaléon-de-Larche


L’objectif de ces aménagements est aussi de mailler le territoire municipal afin de pouvoir se raccorder aux pistes futurs cyclables brivistes, afin de proposer un vrai réseau cycliste sur l’agglomération.

Saint-Pantaléon-de-Larche, la commune met le vélo à l'honneur ©France 3 Limousin