La discothèque le VIP, à Brive, fermée sur décision préfectorale

À peine rouverte, déjà fermée ! La discothèque le VIP, à Brive (19), fait l’objet d’une fermeture par arrêté préfectorale. Des rixes, dont la dernière le 10 octobre dernier, seraient à l’origine de cette décision.

C’est avec "un cœur brisé et saignant" que la discothèque de l’avenue Pompidou a annoncé, le 15 octobre dernier, sur les réseaux sociaux, sa fermeture sur décision de la sous-préfecture de Brive.
Le VIP n’avait rouvert qu’en septembre dernier, après la longue éclipse qu’avaient connu les établissements de nuit durant la pandémie de Covid.


C’est, semble-t-il, des interventions régulières des forces de l’ordre, depuis cette réouverture, pour rixes sur fond d’alcool, qui seraient à l’origine de cette décision.
Interventions qui ont culminée le 10 octobre dernier, quand une importante bagarre, dans les environs de la discothèque, avait fait plusieurs blessés, notamment par arme blanche, et qui fait actuellement l’objet d’une enquête judiciaire.

Ce n’est pas la première fois que le VIP connait des soucis : son ouverture avait donné lieu à près de trois ans de procédure, riverains, municipalité et préfecture n’y étant guère favorables et en 2019, peu après son inauguration, la discothèque avait déjà été fermée, suite à des plaintes de riverains pour nuisances.

À priori, cette nouvelle mesure restrictive devrait durer un mois.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers