Le CA Brive Volley, retour vers le futur

Publié le
Depuis le titre olympique de la France à Tokyo, le volley-ball tricolore a le vent en poupe. Tout comme, à Brive, le CAB, qui vit une belle saison en Nationale 2 et pourrait bien retrouver son lustre d'antan. Intervenants : 1/Stevan Bajic, joueur formé au club 2/ Charly Yala, au club depuis 2004 3/ Christian Fuahea, central du CA Brive Volley 4/ Vlad Mandic, entraîneur du CAB Volley ©P Gauthier, C Becchetti, JL Cire/France Télévisions

Depuis le titre olympique de la France à Tokyo, le volley-ball tricolore a le vent en poupe. Tout comme, à Brive, le CAB, qui vit une belle saison en Nationale 2 et pourrait bien retrouver son lustre d'antan.

C’est aussi le CA Brive… sauf que sa balle à lui n’est pas ovale, mais ronde.

Sous les couleurs blanches et noires, difficile de se faire une place dans la cité gaillarde à l’ombre du Stadium, et pourtant, le gymnase Rollinat a plus connu la victoire cette saison qu’Amédée Domenech ! 

Car avec sept victoires en neuf matchs, les volleyeurs du CA Brive smashent plus que leurs homologues du rugby n’aplatissent. Et voilà le club deuxième de sa poule de Nationale 2. 

L'alchimie a pris

Entre anciens expérimentés, comme Christian Fuahea, qui ont connu les belles heures du club, et jeunes venus là chercher du temps de jeu, l’alchimie a pris, malgré un effectif cosmopolite, où l’on se parle en français, en serbe, en polonais et autres ! 

Pour Charly Yala, lui aussi historique puisqu’au club depuis 2004, "on est un bon groupe, une bande de potes en fait, et on s’entend assez bien".

Avec ces bons résultats, le rêve d’une accession en Élite, que le CAB a quitté en 2017, est peut-être plus que jamais réalisable.

Peut-être plus sportivement d’ailleurs qu’économiquement ! Car il faudrait alors avoir plusieurs professionnels dans l’effectif, un staff élargi et pour ce faire, quelques gros sponsors qui manquent aujourd’hui au club ! 

Aussi, Vlad Mandic, l’entraîneur du CAB Volley, lance un appel à toutes les bonnes volontés et pourquoi pas, à toutes les bonnes bourses. 

Quant au public, il pourra retrouver son équipe pour le premier match de 2023 le dimanche 15 janvier à 15h, pour la réception de Fleury, la lanterne rouge de la poule.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité