Lumière sur ces fleurs d’autrefois

© Virginie Quéant
© Virginie Quéant

La photographe corrézienne et jardinière amateure Virginie Quéant publie un livre sur les fleurs oubliées.

Par Margaux Blanloeil

"Fleurs désuètes des jardins de grand-mères" c’est le titre de son livre qui vient de paraître chez Terre Vivante.

Un plongeon dans le monde des fleurs mais pas n’importe lesquelles. L’auteure présente une soixantaine d’espèces délaissées peu à peu par les pépiniéristes et les jardiniers.

Amarantines, cléomes, pivoines, glaïeuls, cosmos… Virginie Quéant remet ces plantes sur le devant de la scène.
 
Une soixantaine de plantes présentées
Une soixantaine de plantes présentées

 

A la recherche de ces trésors cachés

Virginie Quéant est photographe depuis vingt ans, spécialisée dans le jardinage et la cuisine végétale.

Installée à Marcillac-la-Croze en Corrèze, c’est à force de parcourir les jardins de grand-mères et tous les jardins modestes qu’elle tombe sur des espèces oubliées, des plantes parfois trop vues, méprisées qui lui rappellent son enfance.  

Alors, au lieu de passer son chemin, Virginie elle, capture la beauté de ces fleurs.
 


La boule de neige

Ce flocon de pétales blanc fleurit au mois de mai. Robuste, elle demande peu d’entretien et illumine un jardin.
 
© Virginie Quéant - Boule de neige
© Virginie Quéant - Boule de neige


L’anémone couronnée

C’est sans doute la plus représentative des jardins d’antan.

L’anémone couronnée, passée de mode auprès des jardiniers en quête d’originalité, mérite d’être reconsidérée. Son cœur noir joue les contrastes avec des pétales en couronne souvent de couleur vive (rouge ou bleu). Un cercle blanc se dessine parfois au centre de la fleur. 

 

© Virginie Quéant
© Virginie Quéant


La Reine-Marguerite

Cette fleur a déserté les jardins mais elle peut se trouver chez les fleuristes. C’est une des favorites de Virginie. La reine-marguerite arrive tard dans la saison et met de la couleur à la fin de l’été.

Elle fleurit dans sa forme simple à la manière d’une marguerite avec un cœur jaune cerné de pétales blancs, bleus ou roses. Dans ses variétés doubles elle prendra la forme de petits pompons très compacts ou plus largement étalés, certains aux pétales filiformes éclatant en feu d’artifice. 

 
© Virginie Quéant
© Virginie Quéant





 

"Fleurs désuètes des jardins de grand-mères"

Ce livre offre des dizaines de conseils pour amener une pointe de nostalgie à son jardin. 120 pages ponctuées de photographies, de gestes de jardiniers et d’astuces décos. A découvrir en librairie.
 

Sur le même sujet

Les + Lus