Le petit train du livre de Brive !

Le "train du cholestérol" ! (archives). / © Louis Roussel - F3Limousin
Le "train du cholestérol" ! (archives). / © Louis Roussel - F3Limousin

Il manquait deux voitures au célèbre « train du cholestérol », qui achemine les auteurs de Paris à Brive pour la Foire du Livre. Résultat, plusieurs dizaines de personnes sont restées à quai, provoquant la colère du maire de la ville, Frédéric Soulier.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Décidément, les relations entre la Foire du Livre de Brive et la SNCF ne glissent pas sur les rails !

L’an dernier, le train qui achemine les auteurs de Paris vers la citée gaillarde était arrivé avec deux heures de retard, suite à une erreur d’aiguillage, peu après son départ de la gare de Lyon.

Cette année, il a d’abord failli ne pas partir ! Aucun train n’était en effet disponible, du fait des grèves et des inondations dans le Sud-Ouest. Il a donc fallu faire venir un TGV de… Lausanne !

Mais, mauvaise surprise à 8h30 sur le quai de la gare de Lyon, le train ne comptait que huit voitures, au lieu des dix prévues !

Les auteurs se sont donc entassés comme ils l’ont pu, mais plusieurs dizaines de personnes ont dû rester à quai. Après que des bus aient été envisagés, il a finalement été décidé qu’ils prendraient un prochain train, deux heures plus tard.

Cette situation a déclenché une forte colère chez le maire briviste, Frédéric Soulier. Il veut demander à la SNCF le remboursement intégral de la prestation, un peu moins de 50 000€, et n’exclut pas d’engager des poursuites contre l’entreprise.

Un climat d’autant plus tendu entre la ville et la SNCF que cette dernière avait choisi ce week-end de pont du 11 novembre pour « geler » la ligne POLT, afin de réaliser des travaux, comme cela arrive cinq fois par an.
Mais du coup, aucun train ne circulant entre samedi matin et lundi soir, la ville a été obligée d’affréter trois avions spéciaux, pour rapatrier les auteurs sur Paris, pour un coût de près de 40 000€ par appareil.

 

Sur le même sujet

Les + Lus