Cet article date de plus de 5 ans

TGV Brive – Lille : terminus, tout le monde descend

La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes annonce ce 8 mars 2016 dans un communiqué que la liaison TGV entre Brive-la-Gaillarde et Lille va disparaître début juin. La ligne est déficitaire, la SNCF s'est désengagée et les régions ne veulent pas payer.
© Sebastien JARRY Maxppp
Il fallait 3 millions d'euros par an pour maintenir la liaison Brive – Lille par TGV. La grande région ALPC a dit non. Centre Val de Loire aussi.  Faute d'accord avec la SNCF qui a décidé de retirer ses billes, la ligne va disparaitre.

Selon ALPC, la SCNF estime que "le TGV Brive-Lille n'est pas viable économiquement et que les territoires disposent d'une offre alternative". La compagnie demandait donc aux régions ALPC et Centre Val de Loire de mettre la main à la poche : 3 millions par région au lieu de 1.6 millions en 2015 pour 4 aller-retour par semaine, or pour les 2 régions "le doublement de cette contribution n'est pas soutenable".

Inaugurée en 2007

Cette liaison TGV Limousin Centre Europe avait été inaugurée en 2007 sous convention avec les régions et la SNCF et permet (tait) de relier Brive-la-Gaillarde à Lille Europe en 6h.

Intransigeante sur le POLT

La SNCF évoquant l'existance d'une "offre alternative", la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes en profite pour réaffirmer "son souci d'un niveau de services équivalent pour les territoires et sera par conséquent intransigeante sur l'offre InterCités proposée sur la ligne Paris - Orléans - Limoges - Toulouse tant du point de vue du nombre de circulations mis en œuvre que des gares desservies et de l'organisation des correspondances."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports région nouvelle-aquitaine politique réforme territoriale