Cet article date de plus de 3 ans

Corrèze : un policier se suicide avec son arme de service après la mort suspecte de sa compagne

Une enquête est ouverte par le parquet de Tulle après la mort d'un couple de fonctionnaires de police, deux décès survenus ce week-end. L'homme se serait suicidé avec son arme de service après le décès de sa compagne, survenu dans des circonstances suspectes.
Le couple était en poste au commissariat de Tulle.
Le couple était en poste au commissariat de Tulle. © France 3 Limousin
La gendarmerie d'Uzerche est saisie d'une enquête pour "recherche des causes de la mort" après le décès d'une policière, résidant sur la commune de Saint-Jal (Corrèze).

Vendredi dernier, cette femme âgée de 44 ans est transportée gravement blessée à l'hôpital, avant d'être transférée dans la nuit au CHU de Limoges, où elle succombe à ses blessures. Plusieurs sources indiquent que le corps présenterait des traces de coups.

Dimanche, des voitures de police entourent le domicile du couple. Le compagnon de la fonctionnaire meurt à son tour dans des circonstances violentes, d'après nos informations. Selon plusieurs sources concordantes, l'homme se serait suicidé avec son arme de service. Le couple travaillait au commissariat de Tulle.

durée de la vidéo: 01 min 22
Corrèze : un policier se suicide avec son arme de service après la mort suspecte de sa compagne


Un "couple discret"

Selon le maire de Saint-Jal, "c'était un couple très discret [...], qu'on voyait très peu" et qui fréquentait peu les autres habitants de Saint-Jal.


Contacté, le parquet de Tulle a confirmé la mort de deux fonctionnaires mais a refusé de s'exprimer sur nos éléments, évoquant simplement un "drame familial". Des autopsies sont en cours à l'institut médico-légal de Limoges.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers