Documentaire “Pierre Bergounioux, la passion d'écrire”

© France Télévisions
© France Télévisions

Le jour ne s’est pas encore levé sur la campagne corrézienne. On distingue dans la nuit une fenêtre allumée derrière laquelle un homme penché sur sa table de travail est en train d’écrire : Pierre Bergounioux. C’est à sa rencontre que le film nous invite.

Par Caroline Hubert

À la découverte de l’un des écrivains majeurs de la France d’aujourd’hui.

Son œuvre, riche de plusieurs dizaines de titres, ne cesse de revenir sur la terre qui l’a vu naître, qu’il a quittée pour « monter » à Paris enseigner, trente ans durant, le français.

Écrivain, grand lecteur nourri de sciences humaines, c’est avec le sentiment d’être le témoin d’un basculement violent de civilisation qu’il parle de la fin d’un monde : celui des campagnes, tout particulièrement des terres pauvres, isolées, de sa Corrèze, des villages presque vides. Il nous fait revivre l’éblouissement qui fût le sien lorsqu’à vingt ans il découvrit qu’il existait un autre monde que celui qu’il avait habité, un monde qu’il ne connaissait que par les livres. Des livres qui ne parlaient jamais du monde qui avait été le sien, des gens modestes qui avaient vécu sur ces terres pauvres et auxquels nulle place n’avait été faîte dans la littérature.  C’est pour eux qu’il nous dit écrire, eux dont il se sent l’obligé.

Le monde reste une énigme. Il est neuf chaque jour, et il nous appartient de le déchiffrer. C’est notre affaire, à nous les vivants, d’interroger ce mystère. Et même si nous échouons finalement, au moins aurons-nous livré bataille.

Pierre Bergounioux

Filmé dans les paysages sévères qui entourent sa maison de Davignac puis à Paris, il fait, par sa simple parole, entrer le spectateur dans le temps de son écriture.

Le film, comme lui-même le propose parfois, convertit les mots en paysages, et nous fait ressentir l’urgence, la profondeur et la mélancolie de ses écrits.
Un film écrit et réalisé par Sylvie Blum
Une coproduction : INA /France 3 Nouvelle-Aquitaine

Diffusion lundi 6 mai 2019 à 0h30 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine.

Sur le même sujet

Les + Lus