Découverte de l'école d'application aux métiers des travaux publics d'Egletons

Le président de la République est attendu en visite officielle pour inaugurer le nouveau campus de l'EATP, l'école d'application aux métiers des travaux publics. Du CAP au BTS en passant par le bac Pro, cette école privée hors contrat forme depuis 70 ans les futurs salariés des travaux publics.


Chaque année l' EATP d' Egletons, accueille 580 élèves, beaucoup de garçons et sept filles cette année

"C'est dommage qu'il n'y ait que peu de filles, elles ont leur place et j'espere qu'il y en aura plus" regrette Jessica Delarbre, 16 ans, élève en CAP conducteur d'engins.

Tous internes, les élèves alternent entre une semaine de cours théorique et une semaine de pratique sur les 90 hectares de plateformes grandeur nature, une formule qui permet à l'établissement d'afficher un taux d'embauche de 95%.

"Notre fédération nationale travaille avec nos centres de formation, on travaille sur le besoin des entreprises et on adapte nos formations aux besoins des entreprises" explique Pierre Massy le président de la fédération des travaux publics du Limousin.

A l'image des simulateurs de conduite, le campus a été entièrement rénové. Une facture à 37 millions d'euros financés par les professionnels des travaux publics mais aussi la caisse des dépôts et la Région Nouvelle-Aquitaine.

"Egletons c'est un label, c'est une marque, je reçois énormément d'entrepreneurs ici et je constate la puissance de cette marque qui est entretenue par un réseau de 15 000 anciens élèves." précise Emmanuel Craipeau le directeur de l'école d'application aux métiers des travaux publics d'Egletons.




Un enseignement entièrement adapté aux besoins des entreprises, c'est le modèle qu' Emmanuel Macron souhaite promouvoir alors qu'il engage une profonde réforme de la formation professionnelle.


L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité