Cet article date de plus de 5 ans

L'hiver trop doux nuit aux essaims d'abeilles

Les températures hivernales clémentes rendent les abeilles plus actives et plus nombreuses ce qui pose problème pour le nourrissage des ruches. Exemple à Perpezac-le-Noir en Corrèze.
Des températures trop élevées pour la saison incitent les abeilles à sortir de la ruche et ramener du pollen. Les reines commencent à pondre, les réserves des essaims sont insuffisantes et les apiculteurs doivent ajouter un supplément de nourriture.

Yves Delaunay, apiculteur professionnel à Perpezac-le-Noir en Corrèze, a du compléter la moitié de ses ruches avec du Candi, mélange de sucre, de miel et de pollen. Il en a déjà passé une tonne, soit 2 fois plus que d'habitude.

Pour entrer dans ses frais, il devra au moins récolter, comme l'an dernier, 21 tonnes de miel.

Notre reportage :
durée de la vidéo: 01 min 25
Un hiver trop doux nuit aux abeilles ©France 3
Intervenant :
Yves Delaunay
Apiculteur professionnel
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture agriculture économie