Cet article date de plus de 5 ans

La Pataterie : 215 restaurants et une activité en légère hausse en 2014

Le groupe "La Pataterie" a vu le jour à Brive en 1996. Cette chaîne de restauration a ouvert 24 nouveaux établissements en 2014, a vu son activité progresser de 0,52% l'an dernier, dans un secteur "en crise profonde", et veut accentuer son développement en Europe.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration) © maxppp
La Pataterie, qui compte un total de 215 restaurants en France, en Belgique et en Pologne, a enregistré un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros en 2014 contre 153,7 millions d'euros en 2013.

Ce résultat, inférieur à l'objectif de 165 millions d'euros, a été atteint "malgré une année particulièrement compliquée, sur fond de crise de la consommation, avec des personnes qui vont moins au restaurant", a indiqué à l'AFP Alexandre Maizoué, directeur général associé du groupe créé en 1996.

Pour 2015, le groupe vise "un chiffre d'affaires de 168 millions" en retrait sur les 190 millions qui avaient été arrêtés pour cette année en 2014, a affirmé M. Maizoué. Il prévoit par ailleurs d'ouvrir entre 15 et 20 établissements cette année.

La chaîne maintient son objectif d'ouverture de 350 restaurants à horizon 2017, dont 300 en France et 50 en Europe (Benelux et Royaume-Uni).
Ces résultats "interviennent dans le contexte d'un secteur de la restauration hors domicile en crise profonde, qui a perdu 90 millions de visites en 2014 après
un premier recul de 120 millions de visites en 2013"
, poursuit M. Maizoué.

La croissance la plus rapide du secteur

Un contexte "doublement ressenti par La Pataterie, spécialiste de la restauration en famille et en province, deux piliers fortement touchés par la crise de la consommation",
explique le groupe dans un communiqué.

"Les trois premières semaines de janvier ont été un peu délicates mais nous avons connu un record historique le 14 février dernier (la Saint-Valentin) avec 364 couverts
servis en moyenne, et 5 semaines consécutives en nette hausse pour l'enseigne"
, rappelle M. Maizoué.

Le ticket moyen, à fin 2014, s'établissait à 17,36 euros, contre 17,39 euros l'année précédente.

Le concept de la Pataterie repose sur la pomme de terre, déclinée dans de nombreuses recettes, ce qui lui permet d'avoir une offre parmi les plus accessibles du marché
de la restauration servie à table avec des plats à moins de 7 euros.

 Le groupe, né en Corrèze, connaît depuis quelques années la croissance la plus rapide du secteur en termes de nombre de restaurants (en
très grande majorité franchisés). En 2003, le réseau comptait 9 La Pataterie, 32 en 2008, 80 en 2010 et 150 mi-2012.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie